ecoter

Mission pour l'Economie Numérique,
la Conduite et l'Organisation des Territoires

Accès membres
Accueil
La fonction publique au tournant de l'innovation

(Steve Peguet Atos, 28 octobre 2017)

Entre impératifs budgétaires renforcés et attentes croissantes des citoyens, la voie est étroite pour les trois fonctions publiques – d’État, territoriale et hospitalière. À vrai dire, il n’en existe même qu’une seule pour relever le défi de faire mieux avec moins : celle de l’innovation à grande échelle.

 

Depuis quelques années, surgissent sans cesse de nouvelles technologies numériques dont les effets se télescopent et s’entrecroisent telles des ondes de choc digitales.

Évoluer dans cet environnement turbulent tout en assurant le quotidien est particulièrement délicat, surtout pour les acteurs publics soumis à de très fortes exigences de qualité et de continuité de service. Une entreprise privée peut admettre une dégradation temporaire de son activité, pas un hôpital. Dans ces conditions, il a longtemps été difficile pour le secteur public d’innover rapidement et à grande échelle. Au point qu’il fallait souvent un concours de circonstances exceptionnel pour se lancer pleinement, à l’image de l’urgence opérationnelle qui a conduit Atos et la DGA à industrialiser en un temps record le « smartphone ultra-sécurisé de l’opération Sentinelle » Auxylium à la veille de l’Euro 2016.

 

 

AMI, PPP, partenariat d’innovation… les dispositifs sont là

Heureusement, le strict carcan du code des marchés publics s’est assoupli et il existe désormais de nombreux dispositifs adaptés à l’innovation : partenariat public-privé, partenariat d’innovation, appel à manifestation d’intérêt (tel celui lancé par l’AP-HP et le CHU de Nantes sur l’Hôpital numérique du futur), appels à projet…

L’horizon s’étant dégagé de ce point de vue, la clé de l’innovation réside désormais dans une vision panoramique des technologies émergentes.

Ceci permet d’imaginer des cas d’usage répondant à des enjeux tactiques ciblés tout en s’inscrivant dans une stratégie globale de transformation digitale.

Il serait fastidieux – et quasiment impossible – d’établir une liste exhaustive des nouvelles technologies susceptibles d’intéresser les fonctions publiques. On peut toutefois retenir quatre grands thèmes au potentiel évident : les services intelligents, l’intelligence distribuée, la blockchain et les interfaces simplifiant les interactions entre le citoyen et l’Administration.

Les services intelligents, accélérateurs de modernisation

En couplant des capacités démultipliées de recueil de données (Internet des objets, capteurs, drones…) à la puissance des algorithmes d’analyse (intelligence artificielle, Big Data…), les services intelligents permettent de mieux répondre aux besoins des usagers (par exemple, intégrer le temps de trajet aux annonces d’emploi grâce à la géolocalisation), d’optimiser l’allocation des ressources (logistique, transport, bâtiments intelligents…) et d’accroître la pertinence des actions (en anticipant par exemple les troubles à l’ordre public). État et collectivités peuvent également utiliser les services intelligents comme levier de compétitivité des acteurs économiques, par exemple pour favoriser l’agriculture de précision. Enfin, de la santé à la fiscalité, l’analytique peut considérablement augmenter les capacités des personnels.

L’intelligence distribuée (swarm compurting, edge computing, micro-cloud…) consiste à doter les objets connectés eux-mêmes de capacités d’analyse pour les rendre actifs vis-à-vis de leur environnement. Ainsi, un lampadaire peut devenir un détecteur de places de parking disponibles, mesurer la qualité de l’air et capter les ambiances sonores tout en se synchronisant avec ses voisins pour optimiser l’éclairage.

La blockchain pour certifier l’information et garantir la confiance de tous les acteurs

Certifiant l’authenticité, l’intégrité et la légitimité des informations transmises, la blockchain peut garantir la traçabilité alimentaire, et ainsi favoriser les circuits courts ou le respect des appellations, permettre de gérer les réseaux d’énergie locaux en intégrant par exemple la micro-production ou les bornes de rechargement des véhicules électriques, ou encore attester de la réalité des diplômes. Enfin, parmi les nouvelles interfaces, la réalité virtuelle et la réalité augmentée peuvent avoir de nombreux usages dans le monde hospitalier tant pour les personnels que pour les patients ; les chatbots peuvent répondre aux questions les plus courantes et permettre aux agents d’accorder davantage de temps aux cas complexes ; et de nouvelles solutions connectées permettent d’identifier les personnes sans entraver leurs gestes.

Toutes ces technologies existent, Atos les a mises en œuvre.

Désormais, l’enjeu est de franchir le cap de l’expérimentation et des pilotes sans lendemain pour généraliser l’innovation et en tirer tous les bénéfices.

Mais cela exige avant tout une volonté politique forte afin de lever les deux obstacles majeurs à la transformation : le cloisonnement des organisations et la conduite du changement. Avec le programme Action publique 2022, l’Etat a clairement identifié les enjeux. À présent, il faut passer aux actes.

https://dialogue.atos.net/fr-fr/vision-et-innovation/la-fonction-publique-au-tournant-de-l-innovation/

 
Agenda
  Décembre  
LuMaMeJeVeSaDi
 
123
45678910
11
EDUCATION NUMERIQUE - Comment créer les conditions du changement ? 11.12.17
(Journée de sensibilisation pour les collectivités)
1213
BIEN CONNAITRE LES COLLECTIVITES POUR MIEUX TRAVAILLER AVEC ELLES - 13.12.2017
(Journée de formation pour les entreprises )
14151617
18192021222324
25262728293031
Mission Ecoter
Nouvelle adresse de correspondance
13, avenue d'Aygu
26200 Montélimar
Tél.: 04 75 51 70 85
mission.ecoter@ecoter.org
Siège social
Olivier Julienne
Secrétaire général
Antenne Ile-de-France
Elodie Bouigues
Tél.: 07 89 02 71 23
Antenne Rhône-Alpes
Natalie Herrouin
Tél.: 04 75 51 70 85
 
Association loi 1901 créée en 1999
Organisme de formation agréé par le Ministère de l'Intérieur et pour la formation professionnelle
Déclaration d’activité n° 82260179326
© Tivipro 2009 | Mentions légales | Liens utiles