ecoter

Mission pour l'Economie Numérique,
la Conduite et l'Organisation des Territoires

Accès membres
Accueil
Lancement d’un partenariat d’innovation pour experimenter l’intelligence artificielle en classe

(Educpros.fr, 12 septembre 2017)

Apprendre les mathématiques et le français grâce à l'intelligence artificielle. C'est l'objet d'un partenariat d'innovation lancé en juillet 2017 par le ministère de l'Éducation et la Caisse des dépôts. Le projet, qui s'adresse aux entreprises et start-up EdTech, doit permettre de faire émerger six solutions innovantes.

Le ministère de l'Éducation nationale cherche à expérimenter une solution pour apprendre les mathématiques et le français aux élèves de primaire... Mais cette solution n'existe pas." C'est en ces termes que Laurent Michel, directeur adjoint du programme "Économie numérique" au CGI (Commissariat général à l'investissement), a présenté en juillet 2017 le "partenariat d'innovation" lancé par le ministère de l'Éducation nationale avec la Caisse des dépôts, devant un parterre d'industriels et d'entrepreneurs du numérique éducatif.

L'objectif de cette initiative, financée à hauteur de 6 à 8 millions d'euros dans le cadre des Investissements d'avenir, est d'encourager le développement de solutions s'appuyant sur les techniques d'intelligence artificielle, pour faire évoluer l'apprentissage du français et des maths à l'école primaire(CP, CE1, CE2). Avec en ligne de mire, la possibilité donnée aux enseignants de personnaliser leur enseignement.

 

 

UN FINANCEMENT DE LA PHASE DE R&D

Cette initiative entend répondre à deux principales difficultés rencontrées par les entreprises et les start-up EdTech dans leurs relations avec les pouvoirs publics : la capacité à toucher à grande échelle les enseignants et leurs classes ainsi que la prise de risque que représente le temps investi dans une procédure de marché public traditionnelle.

Par rapport à un appel d'offres classique, le partenariat d'innovation propose en effet de financer la phase de recherche et développement destinée à concevoir la solution la plus pertinente pour répondre aux besoins du ministère. S'ensuivra une phase de pré-industrialisation à travers une expérimentation dans certaines classes, avant l'acquisition de la solution par le ministère permettant un déploiement généralisé.

La ou les sociétés retenues dans le cadre de cette procédure conserveront, à terme, la propriété industrielle de leur solution. "Il s'agit d'une démarche nouvelle, qui permet de construire un pont entre la recherche, l'innovation et l'acquisition par les pouvoirs publics", insiste Nicolas Turcat, chef de service développement des usages numériques à la Caisse des dépôts.

SIX PROJETS SÉLECTIONNÉS

Quant aux critères privilégiés dans le choix de la solution, ils reposeront sur la qualité du consortium mobilisé (pédagogues, UX designer, chercheurs), les fondements scientifiques de la démarche ainsi que l'exigence éthique dans la protection des données des élèves et des enseignants. En revanche, le chiffre d'affaires de l'entreprise ne fait pas partie des critères étudiés. Les candidats retenus pour la phase de négociation et ayant obtenu une note satisfaisante seront indemnisés à hauteur de 12.000 euros.

L'avis d'appel public à la concurrence a été diffusé fin juillet 2017 et le dépôt des candidatures s'échelonnera d'octobre à décembre 2017. Au final, six projets seront retenus, trois en mathématiques et trois en français. De janvier à décembre 2018, trois phases d'expérimentation seront organisées dans les salles de classe pour les projets sélectionnés.

En janvier 2019, si ces expérimentations font leurs preuves, démarrera alors la pré-industrialisation des solutions, avant leur acquisition par le ministère pour quatre ans... et 2,5 millions d'élèves.

 
Agenda
  Décembre  
LuMaMeJeVeSaDi
 
123
45678910
11
EDUCATION NUMERIQUE - Comment créer les conditions du changement ? 11.12.17
(Journée de sensibilisation pour les collectivités)
1213
BIEN CONNAITRE LES COLLECTIVITES POUR MIEUX TRAVAILLER AVEC ELLES - 13.12.2017
(Journée de formation pour les entreprises )
14151617
18192021222324
25262728293031
Mission Ecoter
Nouvelle adresse de correspondance
13, avenue d'Aygu
26200 Montélimar
Tél.: 04 75 51 70 85
mission.ecoter@ecoter.org
Siège social
Olivier Julienne
Secrétaire général
Antenne Ile-de-France
Elodie Bouigues
Tél.: 07 89 02 71 23
Antenne Rhône-Alpes
Natalie Herrouin
Tél.: 04 75 51 70 85
 
Association loi 1901 créée en 1999
Organisme de formation agréé par le Ministère de l'Intérieur et pour la formation professionnelle
Déclaration d’activité n° 82260179326
© Tivipro 2009 | Mentions légales | Liens utiles