ecoter

Mission pour l'Economie Numérique, la Conduite et l'Organisation des Territoires

Accès membres
Accueil Agenda
Agenda

Afficher pages
Page 7 sur 11
14.01.2015au14.01.201512h15 - 14h30
Direction Numérique pour l'Education - MEN : projets stratégiques et priorités

Accueil à partir de 12h00

Thème : Quels sont les projets stratégiques de la Direction Numérique pour l'Education et avec quelles priorités ?

Invitée : Catherine Becchetti-Bizot, Directrice de la Direction du Numérique pour l’Education au Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Les échanges seront structurés autour des points suivants :

- Organisation de la Direction Numérique pour l’Éducation

- Quelle est la feuille de route de la DNE pour 2015 ?

- Quels sont les projets stratégiques de la Direction Nationale pour le Numérique et avec quelles priorités ?

- Quelles évolutions pour la gouvernance du numérique ?

- Quel rôle a la DNE au regard de la filière industrielle éducative ?

Modérateur – Philippe Molès, Conseiller aux usages numériques

Lieu :

Restaurant « Au Moulin Vert »

34bis rue des Plantes

75014 Paris

05.11.2014au05.11.201408h30 - 17h00
Tourisme culturel et numérique
Enjeux économiques, opportunités, projets, gouvernance et pilotes

Colloque de la Mission Ecoter

L’expression "Culture is future [1]" prend un sens particulier au regard des plus de 44 000 monuments historiques classés ou inscrits, faisant du patrimoine culturel l’un des principaux atouts touristiques de la France et du poids économique qu’il représente, comme les Assises du Tourisme[2] ont pu le mettre en exergue en mars 2014 : « Ce secteur est estimé à près de 100 000 emplois et 15 milliards d’euros de retombées économiques. En contrepartie, le tourisme constitue la première voie d’accès à la culture puisqu’il génère plus de 60% de la fréquentation de ces sites. L'objectif est de capitaliser sur cet atout pour en faire un relais de croissance et de développement de l’emploi. ». Quant à l’industrie du tourisme, elle a représenté, en 2012, 41,7 milliards d’euros de recettes enregistrés, près d’un million d’emplois directs et plus encore d’emplois indirects.

Le tourisme culturel est un « énorme avantage pour notre économie et notre "soft power", car 80% des souhaits des visiteurs étrangers concernent la culture, le patrimoine et l’art de vivre de notre pays. La culture « à visiter, à regarder, à goûter ou à écouter, sentir, partager est une signature de chaque nation »[3].

Si le tourisme culturel ne se délocalise pas, le numérique vient néanmoins perturber des schémas établis et appelle l’ensemble des acteurs à s’adapter, changer, innover et soutenir l’innovation pour renforcer le tourisme culturel, accompagner les professionnels du tourisme, conduire des politiques coordonnées.

De nombreux acteurs privés l’ont compris, qui captent les données, l’audience des sites, les réservations et proposent, à travers leurs plateformes et leurs applications, des offres renouvelées et valorisées face aux opérateurs publics traditionnels, et créent de durables ruptures dans les pratiques touristiques. L’internet fixe/mobile et les réseaux sociaux révolutionnent les modes de consommation, faisant des touristes des usagers interconnectés permanents, des critiques de leurs expériences à l’échelle mondiale, en quasi temps réel.

Les stratégies des collectivités territoriales, des opérateurs touristiques, des partenaires publics et privés passent par le développement de services innovants[4] : plateformes web et réseaux sociaux, technologies (NFC, réalité augmentée), géolocalisation, exploitation et valorisation des données. Mais elles reposent aussi sur la capacité d’accompagner les acteurs touristiques et culturels aux usages, aux pratiques et à l’évaluation des outils numériques et sur la capacité à travailler de façon collaborative et à mettre en place une gouvernance efficace pour parvenir aux finalités désirées.

Ce colloque de la Mission Ecoter est dédié à l’ensemble des acteurs publics territoriaux, à leurs élus et agents, aux représentants des offices et comités de tourisme, des chambres consulaires, aux acteurs institutionnels et aux partenaires privés participant de la mise en valeur du tourisme culturel français.


[1] Cf Forum d’Avignon , [2] Assises du tourisme : troisième comité de pilotage – 5 mars 2014, en présence de Sylvia Pinel Ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme et d’Aurélie Filippetti Ministre de la culture et de la communication , [3] Evelyne Lehalle, Le tourisme culturel - 2011 , [4] Conclusion des Assises du tourisme - 19 juin 2014 - « être offensif dans le numérique qui doit être considéré comme "la nouvelle donne du tourisme" et non comme "le grand méchant loup" », Fleur Pellerin, secrétaire d'Etat à la promotion du Tourisme et au Commerce Extérieur

Présentations en téléchargement dans le corps du programme

09h40 – 10h45 – Accueil et introduction

Caisse des Dépôts et Consignations - Philippe Person - Responsable du pôle e-culture FSN Visiter le site

09h40 – 10h45 – Tourisme culturel et numérique

Atout France - Christian Delom - Directeur de la Stratégie, de l’Observation et des Nouvelles Technologies Présentation
Ministère de la Culture et de la Communication - Philippe-Denis Fée –
Chargé de mission Tourisme culturel, Secrétariat général Visiter le site
Nouveau Tourisme Culturel - Evelyne Lehalle
– Directrice (absente pour cause d'intempéries) Présentation et commentaires

10h45 – 12h15 – Les outils numériques dans les stratégies de valorisation territoriale culturelle et touristique

1/ Bibracte Vincent Guichard – Directeur général Présentation part1 part2 part3 visiter le site internet et video sur Bibracte et le numérique
2/ Centre International de la Mer
- La Corderie Royale - Marie-France Poletti - Responsable Communication – Promotion et Emmanuel Ecale - Vice-Président - Communauté d’Agglomération Rochefort  Océan Présentation visiter le site
3/ Côte d’Or Tourisme – Pascale Lambert – Directrice
- "Bourgogne Rando Vignes" Présentation et clip
4/ Département de Seine-Maritime –
Isabelle Maraval - Directrice du développement et des partenariats culturels - Jumièges 3D
Visiter le site et remonter le temps

12h15 – 12h45 – Les services numériques culturels innovants

Ministère de la Culture et de la CommunicationSonia Zillhardt - Conservateur en chef, Chargée de mission innovation numérique – Secrétariat général, Service des politiques culturelles et de l’innovation - Département de la recherche de l'enseignement supérieur et de la technologie. Présentation de l'Appel à projets 2014

12h45 – 14h00 - Déjeuner en commun

14h00 – 14h15 – Et pour les territoires de montagne ?

Eutelsat - Alexandra Pocholle - Responsable des relations institutionnelles Présentation de ConnecTourisme site et n'hésitez pas à candidater !

14h15 – 15h45 – Les données pour valoriser le tourisme culturel

1/Le HUB – Bruno Caillet - Directeur associé / Pôles cultures et territoires Synthèse écrite à télécharger
2/Orange – Jean-Luc Chazarain -
Directeur Offres Flux Vision Présentation et site dédié
3/Fédération Française de la Randonnée Pédestre - Bernard Cheneau
- Vice-Président Présentation et site
4/Région Auvergne – Evelyne Leroy -
Chargée de projet Développement numérique et
Comité Régional de Développement Touristique Auvergne
- Emmanuelle Collin - Directrice marketing Présentation conjointe site CRDTA site Région

15h45 – 17h00 – Casser les silos et moderniser la gouvernance, inscrire le numérique dans les projets, accompagner aux nouveaux outils : quel(s) pilote(s) ?

Offices de Tourisme de France – Mathieu Daubon – Chargé de mission Animation de Réseau Présentation et site
Rhône-Alpes Tourisme – Karine Feige
– Directrice du projet Sitra Présentation et site

Modération : Patrick Bellin - Conseiller technique - Mission Ecoter

Lieu : Caisse des Dépôts et Consignations - 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle Auditorium - B 013

22.10.2014au22.10.201409h15- 16h45
Des capteurs, des données, des échanges…, Comment les collectivités territoriales retrouvent la maîtrise de leur territoire et répondent aux attentes des citoyens ?
Identification des enjeux et des moyens, évolutions des gouvernances, cohérence des projets

Colloque Mission Ecoter et Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies


Fusion de deux mondes - le physique et le virtuel -, l’IoT (internet of things) ou internet des objets incarne la possibilité de maîtriser les données collectées et les services en temps réel et fait entrer les collectivités territoriales dans la seconde phase de la révolution industrielle de l’Internet, avec son champ des possibles pour une gestion optimisée et une utilisation plus efficace de l’argent public en matière de nouveaux usages et services, dans les domaines des transports, de la circulation, des services publics, de l’éclairage public, de l’énergie, de l’environnement, de la santé, l’attractivité économique des territoires et leur croissance, et pour le bénéfice des citoyens.

Cependant, si cette seconde phase est pleine d’enjeux et d’opportunités pour les entreprises, pour les collectivités et les citoyens, le succès et les bénéfices sont conditionnés par le lancement d’un marché structuré de l’Internet des objets qui repose sur des choix technologiques - infrastructures télécoms (très haut débit (fibre), 4G et 5G, Wifi, ou bas débit), normes, interopérabilité, modèles de plateformes vs applications isolées, stockage et exploitation des données – et des modèles économiques et reposent tout autant par la nécessité d’un changement dans le mode de gouvernance au sein des collectivités, la fin du travail en silos entre directions, par la professionnalisation et l’acquisition de nouvelles compétences, par un recentrage sur les tâches d’analyse et de prospective territoriales, pour la cohérence des projets de « territoires intelligents », par la relation avec les fournisseurs et avec les autres collectivités … peut-être privilégier des investissements sur le long terme… et avec des élus fortement impliqués.

09h15 Introduction de la Journée

Jean-Luc Sallaberry - Chef du service numérique

09h30 – 11h00 Table ronde –Internet des choses, des objets, M2M : de quoi parle-t-on et pour quelles finalités ?

Intervenants :

Institut Mines Télécom – Francis Jutand – Directeur scientifique TELECHARGER LA PRESENTATION

Intel France- Isabelle Flory - Directeur Marché Entreprise & Solutions, Europe de l’Ouest TELECHARGER LA PRESENTATION

Ministère de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique – DGE  – Pierre Carbonne - Chargé de Mission Services Mobiles, NFC et Smart City TELECHARGER LA PRESENTATION

Mission Spectre 2014Joëlle Toledano – Professeur des Universités Supelec

11h00 – 12h30 Table ronde – Conditions au lancement d’un marché structuré

Intervenants :

AwoX – Olivier Carmona - Director Business Development TELECHARGER LA PRESENTATION

Bouygues Energies et Services - Jean-Michel Guéry - Directeur Général Adjoint TELECHARGER LA PRESENTATION

CISCO - Jean-François Balcon - Business Development Smart Cities France

COFELY INEO – GDF Suez - Charles-Edouard Delpierre - Business Development Manager TELECHARGER LA PRESENTATION

SIGFOX – Ludovic Le Moan – Président Directeur Général

12h45 – 14h00 – Déjeuner au restaurant Chez Françoise

14h15 – 16h45 Table ronde – la gouvernance au cœur de la transition numérique et des territoires intelligents

Intervenants :

Caisse des Dépôts et Consignations Cédric Verpeaux - Responsable du pôle "Ville numérique et durable"

Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies - Daniel Belon - Directeur adjoint

Métropole Nice Côte d’Azur - Antoine Véran - Conseiller métropolitain et Président de la commission développement rural et couverture numérique TELECHARGER LA PRESENTATION

Syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute SavoieJean-Paul Amoudry – Président

Syndicat Intercommunal de la Périphérie de Paris pour l'Electricité et les Réseaux de Communication - Jacques J.P.Martin - Président

Lieu : Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies (20, boulevard La Tour-Maubourg – 75007 Paris)

Colloque gratuit

Déjeuner payant : 45 euros

09.10.2014au09.10.201412h00 - 14h30
Le datacenter de nouvelle génération, régional et mutualisé
Réunion-débat

Réservée aux membres entreprises, aux membres collectivités et au club utilisateurs de la Mission Ecoter

Thème : Le datacenter de nouvelle génération, régional et mutualisé : pourquoi et comment le mettre en œuvre

Invités :

Cabinet d'avocats A&H – Julie ABRASSART - Avocate associée
JERLAURE  - Claude DOS SANTOS, Jérôme GREMAUD  

Le marché des datacenters est en plein essor, sous-tendu par la nécessité d'héberger des données dont le nombre explose. En outre, ils sont identifiés par les acteurs publics locaux comme éléments participants de l'aménagement numérique global des territoires et outils de souveraineté nationale pour l'accueil et l'archivage des données publiques.

- Que faut-il savoir du cadre réglementaire et juridique existant ?

- Quels sont les modèles économiques, les montages financiers et les outils existants ?

- Quelle est la bonne échelle territoriale ?

- Comment adapter ses stratégies IT (location, copropriété, propriété) aux regards des besoins des structures publiques et des acteurs économiques, des volumes et de la durée ?

- Comment intégrer un datacenter dans une démarche environnementale, éco énergétique ?

Lieu : Le Vauxhall - 50 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris

Places limitées

01.10.2014au01.10.201408h30 - 16h45
Commande publique, PME-PMI, entreprises innovantes et Territoires
Passer d’une logique d’achat à une logique de dynamisation économique

Colloque de la Mission Ecoter

Rapprocher les collectivités territoriales des entreprises numériques, quelle que soit leur taille, dans la commande publique est une ambition partagée depuis longtemps ; cependant les difficultés de croissance des PME et de l’emploi plaident en faveur d’un changement énergique dans la conduite de l’achat public.

La commande publique ne se résume pas qu’à une question juridique, elle est une affaire de gestion opérationnelle dont la bonne exécution repose sur la professionnalisation des achats publics. Elle est aussi, de façon plus prégnante, une question de responsabilisation des donneurs d’ordre au regard des objectifs de relance économique qui doivent inscrire leur choix dans le respect de la réglementation : travail sur la rédaction des appels d’offres, choix du long terme avec la notion de « mieux disant » - plutôt que choix du « moins disant » avec le double effet de « dumping financier et social», avec une analyse systématique du coût global d’acquisition (Capex + Opex) . Enfin, elle doit être conduite de façon totalement transparente pour tous.
Il est donc nécessaire d’accompagner les acheteurs publics et leurs partenaires privés dans cette évolution indispensable.

A ce titre, les enjeux résident aussi dans le degré d’appropriation de la dématérialisation de la commande publique par les PME. Nombre d’entre elles montrent des réticences à candidater par voie électronique, par manque de confiance à l’égard des garanties techniques et juridiques existantes en matière de simplification (clarté d’accès aux marchés, complexité des procédures, confidentialité des offres commerciales, interfaces, signature électronique et niveaux de sécurité, homogénéisation de la nomenclature), par manque de personnel administratif formé, ou même par habitude, pensant pouvoir continuer comme de coutume.
A travers ce colloque, la Mission Ecoter souhaite donner la parole aux administrations d’Etat, aux opérateurs économiques, aux donneurs d’ordre et aux acheteurs publics.

Nous verrons ainsi comment rendre la commande publique plus simple, plus transparente, plus performante et efficace, puis avec les acteurs de la filière TIC (infrastructures, réseaux, SSII, éditeurs), nous nous attacherons à comprendre comment rapprocher l’offre de la demande pour la valorisation du tissu économique territorial, l’emploi, la pérennité économique des grandes entreprises comme des PME locales, en gardant aussi à l’esprit l’intérêt de l’usager des services publics qui, in fine, finance l’achat public !

Nous nous attacherons également à mettre en perspective les besoins liés à la transition énergétique par rapport aux achats, aux besoins de connaissance des marchés et de commande publique.

Programme

09h30 - Introduction de la journée
Présidence de la Mission Ecoter

09h45 - Table ronde – Passer d’une logique juridique à une logique de performance, de simplification, de compétitivité, de responsabilisation et de transparence
Quelles sont les évolutions réglementaires nationales attendues et communautaires (transposition des directives marchés publics) et quels bénéfices en attendre pour les entreprises de toute taille et les collectivités ? Et en particulier les entreprises innovantes technologiquement ? Quelles devront être les incidences sur les politiques d’achat public ? Comment faire en sorte que les PME profitent d’un traitement égal face à la commande publique ?

Quels sont les outils pour piloter la performance de la commande publique ?

Intervenants :

Direction des Affaires Juridiques – Jean Maïa - Directeur télécharger la présentation
Médiation des marchés publics – Jean-Lou Blachier –
Médiateur des Marchés publics visiter le site
Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique
– Clara Sorin –Directrice de projet, programme "Dites-le nous une fois" télécharger la présentation

11h00 - Table ronde – Petites et Grandes Entreprises, égales dans la pratique de la commande publique ?
Délais et conditions de paiement, délais de réponses aux appels d’offres, indemnisation des consultations sans suite, place de l’innovation, prises en compte des clauses environnementales et sociales, coopération entre entreprises de tailles différentes et place de la co-traitance, réponses dématérialisées, visibilité des marchés, etc.
Comment faire en sorte que les PME profitent d’un traitement égal face à la commande publique ? Quelles sont les cultures et bonnes pratiques à développer ? Comment et où doit-on faire mieux ?

Intervenants :

CCI Paris Île-de-France – Florence Jacquemot – Chargée de mission – Département Droit public et économique télécharger la présentation
Fédération des industriels des réseaux d'initiative publique
Jean-Christophe Nguyen – Délégué Général visiter le site
Pacte PME - Valérie Gonon
- Direction des achats Bureau des Supports et Techniques d’Achats de la Ville de Paris télécharger la présentation
Pôle  de compétitivité Systematic – Jean-Noël de Galzain
– Vice-Président Télécharger la note télécharger la présentation
Syntec Numérique -  Véronique Torner
– Présidente de la Commission PME & Régions et Administratrice  Télécharger la note

12h45 – 14h00 – Déjeuner en commun des participants

14h15 - Table ronde – Et dans la pratique, sur le terrain, comment fait-on ?
Face aux enjeux économiques, les collectivités territoriales doivent conduire des politiques d’achats public cohérentes - utilisation positive de la commande publique, choix du mieux-disant, et s’appuyer sur une connaissance fine des marchés (leur évolution, leurs acteurs) par la mise en place de sourcing, ouvrir les données publiques pour plus de transparence, être plus innovantes et réactives en analysant les circuits-courts, savoir définir ses besoins, négocier et choisir, évaluer.
L’acteur public délègue-t-il sa compétence en matière numérique et technologique ?
Comment fait-on pour rapprocher l’offre de la demande et pratiquer une politique de performance économique ?

Intervenants :

APPROLYSSylvie Darmoun-Herdhuin – Chef de projet Approlys télécharger la présentation
Breizh Small Business Act – Céline Faivre
– Présidente télécharger la présentation
GIP eBourgogne
- Louis-François Fléry - Conseiller honoraire auprès de la Présidente et Daniel Coissard - Chef de projet SDM télécharger la présentation
GIP Maximilien – Alexis Boudard
- Directeur télécharger la présentation
Ville de Saint-Ouen – François Villette
- Directeur Général Adjoint  télécharger extrait démarche (in Rapport CCIParis IDF 2014)

Regard sur la commande publique dans la transition énergétique :

Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies - Jean-Marc Proust – Chef de service

Lieu : Caisse des Dépôts et Consignations - 72, avenue Pierre Mendès-France - 75013 Paris - Salle B 013

17.09.2014au17.09.201412h00 - 14h30
La place du numérique dans le projet du Grand Paris
Réunion Débat

Thème : La place du numérique dans le projet du Grand Paris

Invité : Société du Grand Paris - Jérôme Coutant - Responsable du numérique

Le projet métropolitain du Grand Paris est un levier pour répondre à un équilibre des territoires, créer les conditions nécessaires à la dynamisation des entreprises, valoriser durablement le patrimoine.

Avec 205 km de ligne, 72 nouvelles gares prévues, le Grand Paris Express, au cœur du Grand Paris, apparaît comme une promesse en termes de services pour les usagers et de développement économique pour les entreprises.

L’enjeu est également d’en faire « un immense accélérateur d’innovation au service du développement économique et du rayonnement du Grand Paris ».

Pour piloter le projet du Grand Paris Express, la Société du Grand Paris, établissement public, maître d’ouvrage et un invité pour intervenir, faire un point d’étape et échanger sur la dimension numérique au sein de la SGP (fibre, datacenters, réseaux mobiles, wifi, mobilité, données, espaces de télétravail, living labs, internet des objets) :

Lieu : Le BistrotQuai - 26 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris
Inscriptions ouvertes
Places limitées

17.09.2014au18.09.201409h00 - 20h00
Université numérique d'automne - Apprendre et enseigner avec le numérique


La stratégie de l’Éducation nationale vise à « Faire entrer l’école dans l’ère du numérique », donc à généraliser l’usage des outils et des ressources numériques.
Dans le cadre de cette politique, l’académie de Dijon et Canopé académie de Dijon proposent l’Université Numérique d’Automne, organisée à Dijon les mercredi 17 et jeudi 18 septembre 2014

Le 17/09 se déroulera éduk@ 2.0 salon des éditeurs et du numérique éducatifs (lieu : Palais des Congrès - horaires : 09h00 - 17h30)
• Le 18/09 sera consacré à la thématique des équipements au service des usages (lieu : Canopé – CRDP - horaires : 09h00 - 20h00)

Le 18 septembre 2014 : LA MISSION ECOTER EST PARTENAIRE
Table ronde : une politique partenariale et concertée d’équipements au service des usages

Animateur : Philippe Moles - Mission ECOTER
Intervenants :
- Pascal Faure, Délégué académique au Numérique de l’académie de Nancy-Metz
- Michel Biedinger, Directeur des collèges au Conseil général de Meurthe-et-Moselle
- Pascal Michel, principal du collège Van Gogh de Blénod-les-Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle)

Pour prendre  connaissance du programme des deux journées : http://una.ac-dijon.fr/
Pour s'inscrire - contacter : philippe.ratat@ac-dijon.fr

26.08.2014au27.08.2014
RuraliTic 2014

La Mission Ecoter est partenaire des universités d'été 2014 RuraliTic !

27 août - Intervention de Jean-Jacques Thiébault sur les droits de passage - Plénière "Le THD arrive dans les campagnes, sont-elles prêtes ?"

 

à lire, la tribune du Commissaire général Sébastien Côte La démocratie participative en soutien de la révolution numérique des campagnes

http://www.ruralitic.org/site/

10.06.2014au10.06.201414h30 - 15h45
Conférence Mission Ecoter - La gouvernance, au cœur du pilotage de la transition numérique

Conférence Mission Ecoter

« La gouvernance, au cœur du pilotage de la transition numérique »

« Les collectivités territoriales sont à la croisée des chemins entre révolution technologique, ruptures culturelles dans les pratiques des citoyens et enjeux en termes d’aménagement numérique des territoires. Dans un contexte de baisse des dotations et de budgets contraints, elles doivent faire mieux avec moins, délivrer des services publics en cohérence avec les besoins présents ou futurs, durables et évolutifs.
Quels sont les outils pour piloter la transition numérique ? Comment gouverner le
déploiement des services aux usagers, la mutualisation de l’ingénierie et des infrastructures de gestion de bases de données, les projets relatifs aux villes intelligentes, etc.  ? »

Intervenants

Pascale LUCIANI-BOYER
Membre nommé sur proposition de l ‘AMF au Conseil National du Numérique
Présidente commission TIC à l’association des maires d'Île -de-France
Administratrice de l’Agence Numérique Île-de-France "La Fonderie" et de Villes Internet
Elue à la ville de Saint-Maur des Fossés
Auteur de l'ouvrage L'Elu face au numérique (éd.Berger-Levrault)

Christian OLLIVRY
Conseiller municipal délégué à la Solidarité et à l'Insertion à la Ville d’Antony
Président du Réseau Actipole 21

Emmanuel PASSILLY
Expert territorial Nord-Ouest à la Caisse des Dépôts et Consignations

Gilles QUINQUENEL
Président du Syndicat mixte Manche Numérique
Président de Saint-Lô Agglo
Vice-Président du Conseil Général de la Manche
Président de la Commission "Communications Électroniques » de la FNCCR
Président de la Mission Ecoter

Yves VANDEWALLE
Vice-président délégué au développement économique, emploi tourisme et agriculture au Conseil général des Yvelines

Pierre TOUZEAU
Chargé de mission TIC auprès du Préfet de Basse-Normandie

Modérateur

Patrick BELLIN, Conseiller technique de la Mission Ecoter

Lieu : Cercle de l'Union Interalliée (33 de la rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris)

S'inscrire : http://www.forum-gv.com/

07.05.2014au07.05.201413h30 - 16h45
La maîtrise des droits de passage télécom par les collectivités territoriales
une démarche complexe mais nécessaire

Club Collectivités Territoriales de la Mission Ecoter


La maîtrise des droits de passage des réseaux de communications électroniques par les collectivités territoriales est un enjeu complexe, technique, réglementaire et financier qui impacte les relations entre les collectivités territoriales et les opérateurs de communication électroniques, notamment :

  • au moment de la construction des réseaux haut ou très haut débit : pour instruire et délivrer les titres d’occupation des domaines publics ou privés des collectivités concernées (permissions de voirie, conventions d’occupation) ;
  • en période d’exploitation pour établir et recouvrer les redevances d’occupation des domaines concernés et pour renouveler les titres d’occupation à leur expiration.

Ces questions sont encadrées par les articles L.45-9 à L.48 et les articles R.20-45 à R.20-62 du code des postes et communications électroniques par le décret n° 2005-1676 du 27 décembre 2005. Toutefois, la pratique a montré que la gestion des droits de passage et des redevances par les collectivités territoriales est souvent négligée avec différentes pathologies récurrentes, notamment :

  • titre d’occupation absent ;
  • incohérence du titre d’occupation et du plan de récolement ;
  • erreur sur la propriété des domaines traversés ;
  • durée du titre expirée ;
  • absence de délibération fixant les tarifs des RODP ;
  • oubli ou erreur de facturation des redevances.

En cette période de déploiement du très haut débit, les collectivités territoriales ne peuvent se désintéresser du sujet, tant en ce qui concerne une connaissance fine des réseaux privés ou publics qu’en ce qui concerne le calcul exact et la perception des redevances d’occupation. Si les grandes collectivités gèrent les droits de passage de manière globalement satisfaisante, les plus petites collectivités ne le font peu ou pas faute de compétences ou de ressources.
Au plan du principe, les opérateurs auraient également intérêt à une gestion rigoureuse de leurs droits de passage de manière à sécuriser juridiquement et techniquement leurs réseaux ; mais force est de constater qu’ils ne portent pas tous la même attention à ce sujet.
Comment les collectivités peuvent-elles agir pour gérer l’occupation de leurs domaines et percevoir les redevances prévues par la réglementation ? Pourquoi les SIG sont-ils des outils essentiels ? Quels sont les moyens de connaître la réalité des redevances dues par les opérateurs ? Quelles sont les règles de calcul des redevances d’occupation tant pour les linéaires que les surfaces occupées ? Les réseaux d’initiative publique peuvent-ils en être exemptés partiellement ou totalement ?
Comment les collectivités peuvent-elles mettre en œuvre les processus de régularisation ? Est-il envisageable de mutualiser la gestion des droits de passage à une maille suffisamment large (intercommunalité, département, région) dans le cadre d’un guichet unique pour que l’ensemble des collectivités petites ou grandes puissent en bénéficier ?

Comment faire en sorte que tous les acteurs puissent tirer un bénéfice à court, moyen et long terme d’une meilleure maîtrise des droits de passage ?

13h45 – Introduction

Caisse des Dépôts et Consignations Gaël Sérandour - Responsable du domaine infrastructures numériques

14h00 - Intervention – Le cadre juridique et les retours d’expérience

Intervenants :

Benesty Taithe Panassac AssociésGabriel Benesty – Avocat PRESENTATION à télécharger
Strategic Scout
Jean-Jacques Thiébault - Président PRESENTATION à télécharger

14h45 - Table ronde – Comment les opérateurs gèrent-ils les droits de passage ?

Intervenants :

Axione - Stanislas Lobez - Directeur de Sartel PRESENTATION à télécharger
Covage - Clément Verhille
- Directeur des concessions PRESENTATION à télécharger
Orange -
Alain Voisin -  Responsable Pôle Réglementation Affaires Externes & Juridiques Ile de France

15h30 - Table ronde – Quelles sont les pratiques de collectivités ?

Intervenants :

Sipperec - Sylvain Raifaud - Responsable Pôle Télécom PRESENTATION à télécharger
Syndicat Mixte Manche Numérique
Arnaud Lebret - Directeur Général Adjoint
Syndicat Seine-et-Marne Numérique – Dominique Leroy
– Directeur Général des Services PRESENTATION à télécharger

16h30 - Intervention – Comment mettre en place une gestion optimisée ? Méthodologie

Intervenant :

Strategic ScoutJean-Jacques Thiébault - Président PRESENTATION à télécharger

 

Lieu : Caisse des Dépôts et Consignations - 72, avenue Pierre Mendès-France - 75013 Paris - Salle B 013

09.04.2014au09.04.201409h30-16h45
Des Bibliothèques aux centres de ressources et de connaissances
Des enjeux pour les collectivités territoriales

Stratégies face aux défis du numérique – Réponses pour les services culturels de proximité

Télécharger les ACTES

Lire le discours de la Ministre de la Culture et de la Communication consacré aux bibliothèques (Salon du Livre 24 mars 2014)



Le territoire français offre (en 2011) 7 100 bibliothèques et 9 200 points d’accès au livre, soit 16 300 lieux de lecture publique. Grâce à ce maillage territorial, supporté par les collectivités territoriales et EPCI, avec le soutien d’un Etat prescripteur, la population française accède à l’information, la formation et à la culture.
Pourtant, le taux de fréquentation d’usagers réguliers de ces services culturels de proximité s’érode sensiblement alors que les collectivités ont beaucoup investi et se posent la question de « comment passer d’une offre de livres sur étagère, de CD et DVD à des offres numériques ? ».

Si la hausse des contenus audiovisuels proposés résulte de négociations des droits entre acteurs pour parvenir à constituer un catalogue d’offres aux bibliothèques et médiathèques, les offres numériques peinent encore à trouver leur place, faute de modèles d'offres-types entre bibliothèques et éditeurs, de clarification des relations contractuelles entre plateformes et bibliothèques, de modèles économiques.

Les enjeux sont grands pour les collectivités territoriales et le volontarisme pérenne des élus est prépondérant.
Ils doivent s’investir dans la mutation des bibliothèques, médiathèques, en soutenant les stratégies de mutation, d’acquisitions et d’échelle (mutualisation), afin de répondre aux nouveaux usages, comportements et besoins des publics actifs et jeunes.

Par ailleurs, les bibliothèques/médiathèques se redéfinissent de plus en plus en des tiers-lieux, évoluant vers un centre d’actions culturelles, éducatives et sociales, un « centre de vie locale », et ont besoin d’être accompagnées.
Bibliothécaires, médiathécaires, agents territoriaux, élus sont les garants de cette médiation, pour organiser et valoriser la connaissance, conduire à l’accès raisonné et critique aux ressources, pour toutes les populations, et en défendre la pérennité.

La Mission Ecoter a décidé d’organiser l’échange sur le sujet des bibliothèques, médiathèques, lieux de connaissance et de culture pour comprendre les impacts du numérique, connaître l’évolution des discussions en cours au sein d’un écosystème d’acteurs, partager des stratégies communes et répondre aux enjeux de service culturel de proximité.

PROGRAMME

09h45 – 10h15 – La culture (livre, musique, vidéo) dans les bibliothèques à l’aune du numérique

Mise en perspective des enjeux en matière culturelle et économique pour l’ensemble des acteurs producteurs ou distributeurs de contenus numériques dans les bibliothèques et médiathèques, d’e-inclusion pour les citoyens, et d’approche métiers.

Intervenant : Ministère de la Culture et de la CommunicationNicolas Georges - Directeur chargé du livre et de la lecture - Direction générale des médias et des industries culturelles

(se référer au discours de la Ministre ci-dessus)

10h15 – 11h15 – Adapter les offres des biblio / médiathèques – Conserver une valeur ajoutée globale - Les stratégies

Catalogues, bibliothèques numériques de référence, évolution des réseaux des bibliothèques, bibliothèques 24h/24h : comment les bibliothèques peuvent-elles adapter leurs offres pour répondre à l’évolution des usages et pour passer du document au flux, sans être réduites au rôle de « distributeurs numériques » de culture et de connaissance ?

Intervenants :

- Bibliothèques de Lille - Laure Delrue-Vandenbulcke – Directrice adjointe et Chef de projet Bibliothèque numérique de référence PDF
- Bibliothèque numérique du Chesnay – Véronique Poyant
– Directrice PDF
- Médiathèque de Rueil-Malmaison
Béatrice Branellec – Responsable Informatique et Numérique PDF

11h15 – 12h45 – Une équation économique culturelle à résoudre

Plateformes, catalogues, contenus : comment parvenir à une « boucle du livre » (Hervé Le Crosnier), à un cadre équilibré pour la diffusion du livre numérique, de la presse numérique, des œuvres musicales, de la vidéo à la demande ? Comment satisfaire tous les acteurs (Idate), afin d’offrir la possibilité aux bibliothèques et médiathèques publiques et aux collectivités territoriales de remplir leur mission de médiation et d’animation culturelle territoriale, et de veiller à la pérennité d’une économie locale ?

Intervenants :

- Réseau CAREL – Sophie Perrusson – Vice-Présidente PDF
- Syndicat National de l’Edition – Alban Cerisier
- Président de la commission numérique du SNE et Secrétaire général des éditions Gallimard PDF
- Syndicat de la Librairie Française – Guillaume Husson
– Délégué général PDF
- Collectivités Vidéo Service
– Franck Gabriel PDF
- Images en bibliothèques - Jean-Yves de Lépinay -
Président LIEN

12h45 – 13h45 - Déjeuner en commun

14h00 – 15h15 – Mutualisation culturelle

Le domaine culturel est propice aux coopérations de moyens ou aux partages de projets entre collectivités. Quelles sont les réflexions en cours sur « la culture communautaire » et sur les schémas de mutualisation ? Les actions culturelles des collectivités peuvent-elles être déléguées sans frustration ?

Intervenants :

- Communauté Urbaine de Strasbourg – Les Médiathèques du réseau Pass’relle – Philippe Charrier - Directeur PDF LIEN
- Département des Landes
– Médiathèque départementale – Corinne Sonnier - Directrice PDF
- Communauté d’agglomération de Plaine Commune
- Réseau des médiathèques de Plaine Commune – Fanny Bohy, Responsable des actions culturelles PDF

15h15 – 16h30 – Vers une évolution des approches métiers

Éditorialiser, former, adapter les ressources humaines, maintenir les équipements, adapter les fonctions, organiser la polyvalence : le numérique soulève des enjeux pour l’évolution des métiers au sein des bibliothèques. Quelles sont les nouvelles compétences en matière de ressources humaines, au regard des nouveaux besoins en matière technologique. Quelles sont les réponses relatives à la formation du personnel et pour accompagner les usagers dans leurs démarches? Comment le numérique est-il pris en compte dans les approches métiers ?

Intervenants :

- Cité de la MusiqueMarie-Hélène Serra – Directrice Pédagogie et Médiathèque PDF1 PDF2
- ENSSIB
Bertrand Calenge - Directeur des études, responsable du master Politique des bibliothèques et de la documentation PDF

Modération des échanges - Patrick Bellin, Conseiller technique de la Mission Ecoter


Lieu :
Caisse des Dépôts et Consignations
: 15, Quai Anatole France – 75007 Paris - Salle Solférino

27.03.2014au28.02.2014
Télésanté 2014

La Mission Ecoter soutient les journées du CATEL

Cette année, plus de 25 villes seront organisatrices de l'événement, en France et à l'étranger.

Le rendez-vous annuel du CATEL sur la télésanté sera rythmé par 4 thèmes :

- La télémédecine pour tous, en tous lieux, à tous moments ?
- Les nouveaux métiers, les nouvelles formations de la e-santé
- Plus de bien-être avec la e-santé ?
- Une vraie filière industrielle en e-santé pour de nouveaux marchés et de nouveaux emplois

Pour s'inscrire et pour consulter l'ensemble du programme : http://www.journee-telesante.com

13.02.2014au13.02.201409h30 - 16h45
Virtualisation, Mutualisation
Quelles sont les mutations des Systèmes d’Information des collectivités ?

Comment peuvent-elles concourir à l’efficacité du service public et à l’aménagement des territoires ? 
Quels sont les nouveaux enjeux ?

Les collectivités territoriales sont inscrites dans un processus de modernisation continu de leur administration et des services qu’elles délivrent. Les opérations à traiter sont toujours plus complexes, et requièrent simultanément une même qualité dans leur gestion et une rapidité dans leur exécution.
Les Systèmes d’Information demeurent stratégiques pour garantir l’opérationnalité des processus et le traitement des flux de données et les informations produites ou reçues en interne, par les agents de terrain ou en provenance de tiers.
Ils restent également stratégiques pour permettre la mise en œuvre des décisions des élus et des directions et traduire numériquement leur lisibilité auprès des utilisateurs finaux.
Archivage électronique, salles des marchés publics, dématérialisation des procédures publiques, travail collaboratif, gestion technique des bâtiments et domotique, amélioration des services aux citoyens et en termes d’attractivité économique, espaces numériques de travail pour le monde scolaire, transports et services aux voyageurs, « territoires et villes intelligentes »… ces nouveaux services actuels et ceux encore à venir ne sont pas sans enjeu ni impact sur les organisations des collectivités, sur les stratégies de gestion, sur les finances et sur la communication avec les citoyens.

La Mission Ecoter a souhaité organiser, trois ans après son premier colloque consacré à la virtualisation et à la mutualisation, après une maturation des concepts et des usages, une rencontre pour comprendre :
- les nouvelles définitions des services de   « cloud computing »- les évolutions relatives de « l’informatique en nuage », à l’aune des demandes et des besoins des collectivités et de leur adéquation avec les services qu’elles délivrent,
- l’impact sur la flexibilité et la réactivité de développement et de mise en œuvre des projets apportées par ces outils,
- les stratégies autour de données publiques,
- les besoins relatifs à la sécurité, à l’intégrité des données, à la résilience,
- les changements en termes d’organisation interne, de formation et de gestion du changement, le passage d’une DSI de moyens à une DSI de services,
- la prise en compte du mode de financement de ces services « externalisés » dans les règles et procédures comptables des collectivités (dépenses de fonctionnement vs investissements) et dans les budgets des DSI.

Choix qui doivent être aujourd’hui faits dans un contexte de mutualisation, avec la réforme de l’intercommunalité et de baisse des dotations de l’État.

Accueil à partir de 08h30

09h30 – 10h00 - Virtualisation, de quoi parle-t-on ?

Intervenant : Canopy - Christian Domange - Directeur France télécharger la présentation

10h00 – 10h30 - La sécurisation des systèmes d’informations

Intervenant : Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) – Frédéric Duflot – Chargé de mission réglementation consulter le site

10h30 – 11h00 - Contrat : des attentions particulières

Intervenant : ITEANU Société d’Avocats - Maître Olivier Iteanu – Avocat télécharger la présentation

11h00 – 12h30 - Les DSI face aux stratégies de virtualisation

Intervenants :

Conseil Général de la Seine-Maritime – Benoît Dehais - Directeur des Systèmes d’Information télécharger la présentation

Communauté de communes de Parthenay – François Fouillet - Directeur des Systèmes d’Information télécharger la présentation

Conseil Général des Hauts-de-Seine – Laurent Joannard-Lardant - Directeur des Systèmes d’Information télécharger la présentation

12h45 - Déjeuner en commun – Salle Gérard Bureau

14h00 – 14h40 - Quel retour sur investissement ?

Intervenants :

Communauté d’agglomération du Bourget – David Larose – Directeur de l'Aménagement numérique télécharger la présentation

Neocoretech - Wilfrid Albersdorfer - Président Directeur Général télécharger la présentation

14h40 – 16h45 - Virtualisation, organisations, métiers : perspectives

Intervenants :

GIP e-Bourgogne – Patrick Ruestchmann – Consultant télécharger la présentation

Metz Métropole/Ville de Metz – Sabine Guillaume – Responsable de la Direction commune des Systèmes d’Information télécharger la présentation

Communauté d’agglomération du Bourget – David Larose – Directeur de l'Aménagement numérique

Région Bretagne - Benoît Moraillon - Adjoint en charge des produits innovants et de la veille -
Service des informations décisionnelles et des études logicielles, Direction des Systèmes d’Information télécharger la présentation

Bull - Bruno Pinna - Directeur marketing télécharger la fiche

CREDO – Thierry Duflos et Philippe Thibaut télécharger la présentation


16h45 - Fin des débats  

Modération de la journée : Patrick Bellin - Conseiller technique de la Mission Ecoter


Lieu :
Caisse des Dépôts et Consignations
Salle Corvetto – 56, rue de Lille – 75007 Paris


14.01.2014au14.01.201409h00 - 16h45
L’ECOLE PRIMAIRE
Nouveaux usages, Nouvelles technologies, Nouvelle gouvernance

Présentations et liens disponibles


Tarification précisée dans le programme

Depuis plus de 15 ans, les collectivités territoriales et le Ministère de l’éducation nationale ainsi que les académies investissent dans l’équipement numérique des établissements scolaires et des élèves (espaces numériques de travail, tableaux blancs interactifs, classes mobiles, portables, tablettes) et dans les projets éducatifs.
Cependant, la principale évaluation internationale des systèmes éducatifs conduite par l’OCDE - PISA 2013 révèle un décrochage dans les performances des élèves français, avec une inégalité croissante amorcée depuis 10 ans, laissant près de 20% des jeunes sans formation ni diplôme, et faisant dire au Ministre de l’Education nationale que nous sommes « sous le choc Pisa ».

L’année 2014 place l’école primaire au cœur des actions prioritaires, soutenues par un plan de formation au numérique pour les personnels enseignants et des projets de développement des usages du numérique dans les établissements scolaires, des ressources pédagogiques numériques mises à disposition pour les enseignants, avec le concours des opérateurs de l’enseignement scolaire.
Par ailleurs, de nouveaux outils de standardisation et de mutualisation des commandes sont mis en place pour accompagner les collectivités territoriales dans leurs investissements, le développement d’une filière économique des « usages et technologies du numérique » fait également l’objet d’actions à venir.

Pour que le numérique reste un facteur indéniable de progrès pédagogique et d’investissement sur l’avenir des élèves, il est essentiel de ne pas considérer ces projets sous le seul angle technologique, mais bien sous l’angle pédagogique, en développant des pratiques innovantes apportant un réel bénéfice aux élèves et plus largement à la communauté éducative.
Il convient de coordonner efficacement les politiques publiques, nationales, territoriales pour passer de l’expérimentation à la généralisation et pour s’assurer d’un développement équitable sur l’ensemble du territoire, dans les zones sensibles comme dans les zones rurales.

Quels sont les nouveaux modèles de pilotage des projets éducatifs numériques en termes de pilotage, de gestion de l’innovation, de conduite du changement, de ressources, d’équipements, pour asseoir de nouvelles pratiques ? Où doivent se porter les efforts et les priorités ? Quelle est la meilleure gouvernance pour conduire ces politiques publiques d’e-Education, arrêter le décrochage, favoriser un terreau fertile pour s’adapter à un monde interconnecté et en mouvement, être innovants ?

09h00 - accueil des participants

09h40 – Mot d'accueil

Intervenant :
Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies
- Jean-Luc Sallaberry - Chef du service des communications électroniques

09h45 - Table ronde – Sensibiliser les professeurs à l’innovation

Intervenants :

- Café pédagogique – François Jarraud, Rédacteur en chef (visiter le site web)
- Bernard Cornu,
Professeur des universités
- Educavox – Michelle Laurissergues
, Co-Fondatrice (visiter le site web)


11h15 – 12h30 Nouvelles technologies, nouvelles perspectives

Intervenants :

- AFINEF Hervé Borredon - Président
- BIC Education - Anne Lechêne Responsable des partenariats présentation
- CRDP de Versailles Pascal Cotentin
- Directeur du CRDP de l'Académie de Versailles, Inspecteur d'Académie, D.A.N  Délégué Académique Numérique présentation

12h45 - Déjeuner en commun des participants – Restaurant « Chez Françoise »

14h15 – 16h30 Table ronde – Coordonner les politiques publiques numériques pour offrir partout le même accès à l’enseignement, la formation et le soutien scolaire

Intervenants:

- Académie de Dijon - Guillaume Lion - D.A.N  Délégué Académique Numérique
- Assemblée des Départements de France – Jean-Pierre Quignaux
– Chargé de mission
- Association des Maires Ruraux de France – John Billard
- président de l'Association des Maires Ruraux d'Eure-et-Loir, Membre du Conseil National du Numérique
- Caisse des Dépôts et Consignations
- Sylvie Le Loup - Chef de projet « services éducatifs » visiter le site
- GIP e-Bourgogne – Louis-François Fléry – Directeur
- Ministère de l’éducation nationale – DGESCO - Patrick Arceluz, Inspecteur de l'Education nationale – Chargé de la coordination des TICE pour le 1er degré
- SIPPEREC – Sylvain Raifaud - Responsable du Pôle Télécom présentation


16h45 - Fin des débats

Modération de la journée
Philippe Molès
– Conseiller aux usages - Mission Ecoter

Lieu : Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies - 20 boulevard La Tour-Maubourg 75007 Paris

11.12.2013au11.12.201312h00 - 14h30
Réunion - Débat
Le THD, regards croisés sur l’organisation d’un écosystème économique et industriel vertueux, compétitif, pérenne et exportable

Comment le cadre juridique du CGCT et l’article L1425-1 a-t-il fait naître de nouveaux acteurs , de nouvelles compétences depuis bientôt dix ans et d’avance en termes de savoir-faire sur le plan international et d’usages et offrent des perspectives d’internationalisation et comment conserver un train d’avance ?

Trois acteurs pour intervenir et nourrir les échanges :

  • « Le regard du Collectif Référentiel Fibre Commun – Institut Mines Télécom sur le déploiement du THD en France » avec Joël MAU, Directeur du RFC – Institut Mines Télécom
  • « Une industrie de pointe et exportatrice » avec Etienne DUGAS, Président de la FIRIP

 

  • « L’organisation d’une filière de compétences complète» Avec Jean-Pierre BONICEL, Président de l’assemblée plénière de la plateforme « objectif fibre »

Lieu : Restaurant Le Moulin Vert (34bis, rue des Plantes, 75014 Paris)
Tarifs collectivités : 36,50 euros
Tarifs entreprises : 45 euros

06.12.2013au06.12.201309h30-17h30
Ville intelligente, Territoires numériques
Passer du concept à la réalité

Colloque de la Mission Ecoter et du Forum pour la Gestion des Villes et des Collectivités Territoriales

Sous le Haut patronage de Madame Fleur Pellerin, Ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Économie numérique



Tarification précisée dans le programme

Le concept de smart city prend une place croissante dans les agendas des pays. Devenir plus économe, plus efficace, protéger son environnement, via le numérique, ne sont pas des tendances ou des utopies mais de réels enjeux pour les villes qui à l’échelle mondiale ont vu leur population passer de 13% de la population en 1990 à 50% aujourd’hui.

Des stratégies politiques s’esquissent et des engagements budgétaires sont planifiés pour conduire l’innovation dans des secteurs divers mais convergents, de l’énergie des bâtiments à la mobilité durable, des énergies renouvelables au design urbain, des capteurs à l’intégration des données, des services de santé ou de l’éducation à la sécurité des personnes, avec une réinvention des règles sociales et sociétales.

La ville a un effet de loupe sur les mutations comportementales et sociales de chacun des individus la composant. Dans un territoire encore souvent défini par l’Histoire, l’objectif commun est de profiter de toutes les opportunités pour délivrer des services plus adaptés, pour conduire à un management urbain plus agile, plus réactif et plus efficace, pour répondre aux attentes et améliorer la qualité de vie de ses citoyens, quels que soient leur âge, leurs catégories sociales, leur style de vie et leur lieux d’habitation.

La ville intelligente sera celle qui saura, par sa gouvernance nouvelle, sa réorganisation, sa projection territoriale et l’interopérabilité de ses services, optimiser ses investissements et ses dépenses, rester compétitive et devenir plus attirante pour les entreprises et leurs employés, et donc dynamiser la croissance économique locale et régionale.

Si les solutions technologiques semblent aujourd’hui reconnues et exploitables, il reste des obstacles et des difficultés à dépasser qui complexifient le passage à la ville intelligente, obstacles d’ordre calendaire, culturel, topologique, réglementaire et organisationnel.

Quelle feuille de route, quel calendrier de décision, les décideurs publics doivent-ils mettre en place pour atteindre ces objectifs innovants et construire un héritage culturel et économique intelligent ?

Ce colloque s’adresse aux élus et décideurs publics, aux planificateurs urbains, architectes et entreprises d’ingénierie, aux représentants des universités et des pôles de compétitivités, aux fournisseurs de technologies, aux financeurs, aux chambres consulaires.

Modérateur de la journée - Patrick Bellin – Conseiller technique – Mission Ecoter


09h30 - Mots d’accueil

- Gilles Quinquenel – Président de la Mission Ecoter, Président du Syndicat Mixte Manche Numérique
- Olivier Régis - Président délégué - Forum pour la Gestion des Villes

10h00 – 11h15 - De la ville à la ville intelligente et numérique, une seconde Renaissance

Intervenants

- Julien Dossier – Quattrolibri – Fondateur
- Institut Mines Télécom – Francis Jutand – Directeur scientifique
- Décider Ensemble – Patrice Carré – Président du Conseil scientifique

Illustration par Julien Dossier

11h00 – 12h45 – Le territoire urbain et le numérique, élément d’attractivité et de perspectives économiques

Intervenants

 

- Cap Digital - Stéphane Distinguin - Président du pôle de compétitivité et Fondateur, Président Directeur Général de Fabernovel
- Ville d’Issy-les-Moulineaux – Eric Legale – Directeur d’Issy Media Présentation
- Microsoft France - Nicolas Coudière – Directeur de Spark Présentation
- Caisse des Dépôts et Consignations – Cédric Verpeaux - Responsable du pôle Ville numérique et durable Présentation

12h45 – 14h00 – Cocktail déjeunatoire

14h15 – 15h45- Le numérique et les TIC outils de coopération et de redéfinition des territoires urbains : identification des porteurs de projets et de la gouvernance

Intervenants

- Seine et Marne Développement - Gérard Eude – Président Présentation
- Ville de Bordeaux - Hervé Mirabail – Directeur de la Direction du Développement des Services Numériques – DGINSI Présentation
- Syndicat Mixte Mégalis Bretagne – Céline Faivre – Directrice générale adjointe Présentation
- Communauté d’agglomération Caen La Mer – Pierre-André Martin - Direction de l’Organisation, des Systèmes d’Information et de l’Innovation Numérique Présentation

15h45 – 17h15 - Les stratégies technologiques pour développer la ville numérique

- Ville de Nice Florence Barale - Conseillère municipale déléguée à l’Innovation Présentation
- Cisco Jean-François Balcon - Business Development Smart & Connected Communities, Collectivités & Education France Présentation
- Atos – Thierry Robin
- Offering Manager Smart Mobility Présentation
- Ineo - GDF Suez - Guillaume Delmas - Directeur Délégué Présentation
- Cloudwatt - Daniel Pays - CTO Présentation

Lieu : Caisse des Dépôts et Consignations 15 Quai Anatole France - 75007 Paris

03.12.2013au03.12.201308h30 - 17h30
Journée d'étude
Managez vos données ! Open data, Big data, mode d'emploi

Organisateurs :
La Lettre du Cadre; la Gazette des Communes; les Interconnectés

En partenariat avec : la Mission Ecoter

Avec la donnée numérique les relations entre acteurs publics, privés et usagers évoluent radicalement. Dans cette nouvelle «économie de l’immatériel», les instances publiques européennes et françaises s’engagent sur une politique de mise à disposition des données publiques ainsi que de leur réutilisation libre et facile. Des collectivités territoriales ont joué le rôle de pionnier de l'Open Data, dès 2010. Il s'agit d'un véritable défi pour les administrations publiques : pour qui, pour quoi faire et comment ouvrir les données publiques ? Du point de vue de l'usager, comment garantir l’équilibre entre la nécessité de répondre à ses besoins tout en protégeant la confidentialité de ses données personnelles et le respect de la vie privée ? Enfin, le croisement des données publiques et privées utilisé dans l’approche « Big Data » peut-il être au service de la politique publique ? Comment cet or noir que constituent les données peut-il devenir une valeur ajoutée pour un meilleur pilotage de nos administrations ? En réponse à ces questions, experts, juristes et grands témoins rythmeront ce colloque, point d’étape dans un processus économique et sociétal en plein mouvement.

9h00 Introduction : « La donnée, une matière première bien étrange »

par Simon Chignard, consultant Open data

9h30 -11h00 Piloter un projet Open Data : un défi managérial

Intervenants :
Ville de Bordeaux
avec Yann Mareschal, Chef de projet numérique ; Conseil général de Saône-et-Loire avec Samia Khenniche, Chargée de mission Économie numérique et attractivité du territoire, cabinet du Président; Ville de Montpellier avec Jean-Marie Bourgogne, Directeur du programme « Montpellier Territoire Numérique » ; Open Data France, Communauté urbaine du Grand Toulouse et ville de Toulouse avec Sandrine Mathon, Responsable du service administration de la direction des systèmes d’information.

11h00 - 12h30 Réutiliser les données : le talon d'Achille de l'Open Data

Intervenants :
CNIL avec Delphine Carnel, Juriste aux service des affaires juridiques; Rennes Métropole avec Bernadette Kessler, Responsable du service innovation numérique; Association Décider Ensemble avec Luc Picot, Directeur; Association Villes Internet avec Florence Durand-Tornare, Fondatrice et déléguée de l’association

14h00 - 15h30 Mettre en œuvre d'un projet Open Data : retours d'expérience

Projets et Intervenants :
L’exemple de Digne-les-Bains, Région PACA avec Sophie Tendeiro, Chef de projet Services numériques innovants et mutualisation des données publiques et Cyrille De Villèle, Responsable Open Data de Digne-les-Bains. ; Ville de Brocas avec Jean-Christophe Elineau, Conseiller municipal chargé de l'innovation numérique et de la communication.

15h30 - 17h30 Et après : vers un nouveau modèle de services numériques ?

Projets et Intervenants :
Présentation du projet Datalyse par Business&Decision Eolas avec Karine Devenyns et la ville de Grenoble avec Gildas Laéron, Conseiller municipal en charge des TIC; Présentation des projets SmartData et Urban-Data du Grand Lyon avec Grégory Blanc Bernard, Chef du projet SmartData et Léthicia Rancurel, Directrice du projet Urban Data, Grand Lyon ; Caisse des Dépôts et Consignations avec Cédric Verpeaux, Responsable du pôle “Ville numérique et durable”; Programme de recherche-action Datact par Bruno Caillet, Directeur associé de Le Hub Agence.


Renseignements et inscriptions

Programme complet : http://www.lagazettedescommunes.com/journees-etudes/je-lyon-3dec/
Lieu : Lyon - Cité des Congrès

Contact : Nathalie Boillot
nathalie.boillot@territorial.fr / 04 76 65 77 77

08.11.2013au08.11.201309h30 - 16h00
Comment maîtriser les risques dans les montages Très Haut Debit ?

Club Collectivités territoriales de la Mission Ecoter


à destination des élus et agents des collectivités territoriales et des représentants du secteur privé

La nécessité de répondre plus étroitement aux besoins et aux attentes croissantes des entreprises, des citoyens, des administrations, des territoires et d’investir sur un avenir très proche conduit les collectivités territoriales à s’engager dans les processus de déploiement de réseaux très haut débit.

La maturation des Schémas Départementaux Territoriaux d’Aménagement Numérique, l’ambition du Plan « France Très Haut Débit » et la mise en œuvre de conditions de financements plus favorables : Fonds National pour la Société Numérique, prêts des fonds d’épargne, prêts BEI… créent un contexte opérationnel favorable afin que les collectivités lancent rapidement des projets de réseaux d’initiative publique THD dans les zones non couvertes par l’initiative privée. Certaines collectivités ont d’ores et déjà engagé la mise en œuvre opérationnelle de leurs projets : sélection des partenaires privés, construction, exploitation technique et commerciale.  Pour les autres, on peut s’attendre à une forte augmentation des procédures de commandes publiques entre 2014 et 2016. On constate une forte diversité des montages utilisés : concession de service public, marché de travaux, affermage, marché « CREM » (conception, réalisation, exploitation, maintenance), contrat de partenariat, régie, notamment.

Même si la mise en œuvre du Très Haut Débit, et notamment la fibre à l’abonné, apparaît comme une évolution inéluctable dans la perspective de l’extinction du réseau cuivre à plus ou moins long terme, il n’en reste pas moins qu’elle présente de lourds risques techniques, économiques, juridiques et financiers que les collectivités territoriales ont du mal à maîtriser seules. Elles ont de ce fait tendance à recourir à des prestataires privés pour les aider à maîtriser ces risques

Le propos de ce club collectivités est d’examiner les moyens de maîtrise des risques dans le cadre des différents montages cités plus haut, notamment au travers des premiers retours d’expérience des collectivités territoriales et des opérateurs de réseau d’initiative publique.

09h30 – Introduction
Intervenant :
Caisse des Dépôts et Consignations
- Gaël Sérandour - Responsable du domaine infrastructures numériques PRESENTATION

09h45 – Point sur la mise en œuvre des réseaux THD
Intervenant :
Mission Très Haut Débit –
Antoine Darodes

10h00 - Regards croisés d’aménageurs territoriaux

Intervenants :
- Syndicat Mixte Manche Numérique – Roland Courteille – Directeur général PRESENTATION
- Syndicat Mixte Mégalis Bretagne
- Hervé Le Norcy – Directeur général PRESENTATION

10h30 – Définition des risques et outils à disposition des décideurs

Intervenants :
- Montages contractuels et risques
DS Avocats – Frédérique Olivier - Avocate associée PRESENTATION

- Risques technico-commerciaux
Strategic Scout – Jean-Jacques Thiébault – Président PRESENTATION

- Risques financiers
Ernst&Young
Donia Mansouri – Consultante Financement de Projets THD PRESENTATION

11h15 – Regard d’un financeur

Intervenante :
ARKEA Banque E&I (filiale du Crédit Mutuel ARKEA) – Valentine Gamot – Financements spécialisés PRESENTATION

11h30 – Table ronde : retours d’expérience et positions des opérateurs de RIP au regard des différents montages
Concession, affermage, contrat de partenariat, régie intéressée, conception-réalisation-exploitation-maintenance

Intervenants :
- Axione
– Eric Jammaron – Directeur du Pôle Concessions
- Covage –
Gabriele Mandurino - Directeur administratif et financier PRESENTATION
- Groupe Orange
– Xavier Maurice - Adjoint du directeur FttH Wholesale PRESENTATION
- FNCCR
– Daniel Belon – Directeur adjoint PRESENTATION

12h30 – La maîtrise des risques dans les projets d’infrastructures télécom financés par la Banque Mondiale

 

Banque Mondiale – Michel Rogy – Conseiller en politiques TIC

12h55 Déjeuner en commun des participants

14h00 – Table ronde : Les critères de choix et les hypothèses de risques – Le suivi et l’adaptation des montages aux réalités
Retour sur les hypothèses prises pour les choix des montages en concession, PPP, affermage, régie, risques et parades

Intervenants :
- Région Auvergne – Sophie Rognon - Directrice générale de la Régie Auvergne THD
-
Syndicat mixte Manche Numérique – Roland Courteille – Directeur général
-
Syndicat intercommunal d'énergie et de e-communication de l'Ain – Michel Chanel, Vice-président de l’Ain
- Syndicat Intercommunal de la Périphérie de Paris pour l'Electricité et les Réseaux de Communication - Sylvain Raifaud – Responsable du Pôle Télécom

16h00 - Fin des débats

Modération de la journée
Patrick Bellin
– Conseiller technique Mission Ecoter et Jean-Jacques Thiébault – Administrateur Mission Ecoter

Lieu : Caisse des Dépôts et Consignations (Salle Auditorium - B013) - 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris

06.11.2013au06.11.201314h00 - 17h30
I-Stay@home
«En quoi les TIC apportent une valeur ajoutée au secteur du logement?»

Conférence européenne publique organisée par le Foyer Rémois (projet Interreg IVB)

La population européenne vit désormais plus longtemps: les besoins et préoccupations des personnes âgées et handicapées, en tant que membres de la société, prend une importance croissante pour les gouvernements et les fournisseurs de services.

Le projet I-Stay@Home (ICT Solution for an Ageing Society ) implique des bailleurs sociaux, ainsi que des partenaires techniques du nord-ouest de l’Europe et vise à identifier, sélectionner et tester une gamme de solutions abordables parmi les TIC  afin d’aider les personnes âgées à continuer à vivre de façon autonome chez elles.
Lors de l’évaluation des produits et services, les partenaires du consortium mettent l’accent sur des aspects tels que la sécurité, la santé, le confort, tout en tenant compte de la consommation énergétique et de la communication. L'évaluation du projet s'étend entre 2012 et 2015.

Déroulé de la conférence

14h15 : Mots d'introduction et accueil

Intervenants :
Patrick Bellin
- Conseiller technique - Mission Ecoter
Eric Quénard
- 1er adjoint au Maire - Mairie de Reims
Jean-Denis Mège - Directeur du développement - Le Foyer rémois (Groupe Vilogia)

14h45 : La part grandissante des TIC dans le domaine de l'habitat social

Intervenante : Brigitte Brogat - Responsable du Département Maîtrise d'ouvrage et Patrimoine - Union sociale pour l'habitat

15h15 : TIC et automobile, quels enjeux ? Quels sont les liens avec le secteur de l'habitat social ?

Intervenant : Nicolas Blaisot-Balette - Senior Manager - Novedia Group

15h45 - Pause et networking

16h15 : Aperçu général du projet I-Stay@Home
Intégration d'expériences, instruments et concepts pour une plateforme numérique ouverte et transnationale

Intervenant : Eric Danesse, Chef de projet du volet 2 "I-Stay@Home" - Directeur de l'innovation - Groupe Vilogia

16h45 - Conclusion

Intervenant : Joseph Puzo - PDG - Axon Cable

17h00 - Echanges avec la salle

17h30 - fin de la conférence

Modération de la conférence : Patrick Bellin - Conseiller technique - Mission Ecoter


L’évenement aura lieu à l’Hôtel de la Paix. Il est ouvert au public et gratuit. Des conférenciers français des domaines du logement social et des TIC, ainsi que les membres du consortium I-stay@home analyseront le sujet de leurs points de vue. A la fin, il y aura du temps pour une discussion ouverte entre les intervenants et les invités.
Toutes les interventions seront en français, avec une traduction simultanée en anglais disponible.

Pour s'inscrire :

l.antar@foyer-remois.fr -
Lamiaâe Antar, Le Foyer Rémois
http://www.i-stay-home.eu/

18.10.2013au18.10.201309h30-16h45
Consommation énergétique, EnR et Territoires
Comment réunir les conditions pour réussir la transition énergétique ? Comment intégrer les énergies renouvelables dans les smart grids ?

Colloque de la Mission Ecoter en partenariat avec la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies)

Rareté des énergies fossiles et des matières premières, dépendance accrue de nos sociétés à l’électricité, augmentation de la consommation finale d’énergie, risque de fracture énergétique entre les territoires, précarité énergétique et urgence climatique sont des sources d’inquiétude qui se traduisent par des politiques en faveur de la sécurité et de l’indépendance énergétique.
Les énergies renouvelables sont au cœur de la politique énergétique européenne 2020 qui a fixé
ses objectifs pour 2020 : 20 % de réduction des émissions de GES, 20 % d'économie d'énergie, 20 % d'énergies renouvelables dans la consommation totale d'énergie.
Selon les estimations d’Eurostat, les énergies renouvelables ont contribué à hauteur de 13 % à la consommation finale brute d’énergie de l’UE à 27 en 2011, contre 7,9 % en 2004 et 12,1 % en 2010. En 2011, la part des énergies renouvelables en France représentait 11,5 % de la consommation intérieure brute d’énergie.

Face à des prévisions indiquant que la dépendance énergétique de l’Union européenne devrait passer de 54 % à 70 % d’ici 2030 et au constat que la consommation finale de l’énergie augmente dans les transports, le tertiaire et le résidentiel, il est décisif d’installer pleinement les EnR comme une filière économique durable et d’agir sur l’offre en diversifiant les sources d’énergie. Il faut aussi repenser le modèle des flux production / consommation qui seront de plus en plus décentralisés et rendre les réseaux plus flexibles et adaptables en les transformant en « smart grids » avec tous les outils associés (agrégateurs, compteurs communicants, stockage, outils de prédiction météorologique).

Autorités concédantes, collectivités territoriales, opérateurs d’énergies, équipementiers, constructeurs convergent, avec leurs compétences et leurs responsabilités, vers un même engagement : celui de la transition énergétique. Le Débat National sur la Transition Energétique a été initié à la fin de 2012 et le Conseil National constitué à cet effet rendra, pendant l’été, ses propositions pour optimiser les modes et les systèmes de production, utiliser le plus possible les énergies renouvelables et faire émerger, ainsi, un nouveau modèle de consommation. A partir de ces propositions, le gouvernement élaborera un projet de loi dont la discussion au Parlement est prévue dans le courant de l'année 2014.

Ce colloque, qui s’adresse aux élus et aux agents des autorités concédantes, collectivités territoriales, aux représentants institutionnels et aux partenaires privés, sera l’occasion de faire le point sur certaines conditions de la transition énergétique : rôle des collectivités, panorama des EnR et structuration du marché, systèmes et smart grids, enfin, prospective.


PROGRAMME

09h30 Introduction aux débats

Jean-Claude Merceron, Sénateur de Vendée et Président de la Commission EnR-MDE de la FNCCR, membre du Conseil National du Débat sur la Transition Energétique

09h45 – 10h10 : Approche macro-européenne et française avec le rappel des objectifs et des critères

Intervenant : Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Energie / Direction Générale de l'Énergie et du Climat - Pierre-Marie Abadie - Directeur de l'Énergie

10h10 – 10h30 : Vision européenne des EnR – Baromètre

Intervenant : L’Observatoire des Énergies RenouvelablesObserv’ER - Frédéric Tuillé - Adjoint au Responsable des études
Présentation à télécharger en PDF

10h30 – 10h50 : Panorama des énergies renouvelables
(filières, types et coûts des équipements -investissements, exploitation/amortissement/renouvellement – commercialisation de la production)

Intervenant : Syndicat des Énergies RenouvelablesJean-Louis Bal - Président Présentation à télécharger en PDF

10h50 – 11h10 Présentation Débat national sur la transition énergétique et de ses résultats

Intervenant : FNCCRDaniel Belon, Directeur adjoint Présentation à télécharger en PDF

11h10 – 12h40  - Adapter les systèmes, gagner en flexibilité et favoriser la production : approche sectorielle versus approche systémique

Intervenants :

- GDF SUEZ / CRIGEN - Charles-Edouard Delpierre - Chef de macro-projet Smart Présentation à télécharger en PDF

- Bouygues Energies & Services Servan Lacire – Directeur Innovations et Technologies Présentation à télécharger en PDF

- ERDF Méditerranée (Nice Grid)- Jean-Christophe Delvallet, Directeur du développement Présentation à télécharger en PDF

12h45 – 14h00 - Déjeuner en commun

14h00 – 15h00  - Approches des collectivités territoriales dans le pilotage des réseaux

Intervenants :

Régie communale de Montdidier – Laurent Morelle, Directeur Présentation à télécharger en PDF

Syndicat Départemental d’Energie de Vendée (SyDEV) – Nicolas Gente, Ingénieur développement innovation Présentation à télécharger en PDF

Syndicat Départemental d’Energies du Morbihan (SDEM) - Marc Aubry, Directeur Présentation à télécharger en PDF et Photo

15h00 – 16h30 - Prospective Convergence smart grids énergies renouvelables

Intervenants :

- Institut Mines–Télécom Francis Jutand, Directeur scientifique

- ITEMS International – Hervé Rannou, Président Présentation à télécharger en PDF

- Université Paris-DauphinePatrice Geoffron, Professeur d’Economie et Directeur du LEDa-CGEMP Laboratoire d’Economie de Dauphine - Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières Premières

- Schneider Electric – Florent Germain - Business Developer, Energy BU

Modération des débats : Patrick Bellin, Conseiller technique de la Mission Ecoter

Lieu : Caisse des Dépôts et Consignations (salle Corvetto) - 56, rue de Lille 75007 Paris

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Agenda
  Septembre  
LuMaMeJeVeSaDi
 
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

La Mission Ecoter, Association loi 1901, regroupe, depuis 1997, collectivités territoriales et entreprises actrices dans le secteur des collectivités (Numérique, Santé, Education, Environnement, Transports, Finances locales...) pour :

  • Accompagner les collectivités dans leurs transformations.
  • Echanger sur les usages et les services numériques aux citoyens
  • Mettre en place une veille adaptée et efficace aux projets de transformations des collectivités.
  • Peser sur les décisions politiques et administratives pour les territoires.
  • Diffuser les informations les plus fiables dans un secteur innovant.
  • Former les élus, les cadres territoriaux et les acteurs d'entreprises à l'économie numérique, aux finances, aux ressources humaines.

Diapositive1.jpeg

Mission Ecoter
13, avenue d'Aygu
26200 Montélimar
Tél.: 04 75 51 70 85
mission.ecoter@ecoter.org
Siège social
Olivier Julienne
Secrétaire général
Antenne Ile-de-France
Alain Melka
Directeur Général des Services
Tél. : 06 33 75 13 60
Antenne Rhône-Alpes
Natalie Herrouin
Directrice Administrative
Tél.: 04 75 51 70 85
Antenne Hauts-de-France
Quentin Meullemiestre
Directeur du Développement
Tél. : 06 04 08 38 16
Association loi 1901 créée en 1999
Organisme de formation agréé par le Ministère de l'Intérieur et pour la formation professionnelle
Déclaration d’activité n° 82260179326
Réalisation : Les Émotionneurs | Mentions légales | Protection des données | Liens utiles