ecoter

Développement des systèmes
de communication et d'information
dans les collectivités territoriales

Accès membres
Accueil Agenda
Agenda

Afficher pages
Page 1 sur 8
19.04.2017au19.04.201709h45-17h15
BIEN CONNAITRE LES COLLECTIVITES POUR MIEUX TRAVAILLER AVEC ELLES - 19.04.2017
Journée de formation pour les entreprises

Objectifs
Appréhender le fonctionnement des villes, départements, régions et structures intercommunales, ainsi que les conditions d'une relation de qualité avec les décideurs locaux.

Programme

  • Situer les collectivités territoriales au sein des institutions
  • Connaître les acteurs des politiques publiques locales
  • Connaître les principes budgétaires et les moyens d'action des collectivités territoriales
  • Comprendre le jeu des acteurs au sein des institutions locales
  • Bien comprendre les processus de prise de décision
  • Connaître les différentes temporalités de l'action
GRATUIT pour les membres de la Mission Ecoter (hors frais de repas) et 575 € HT pour les non membres

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B021

La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
14.03.2017au14.03.201709h45-17h15
REUSSIR UNE POLITIQUE D'EQUIPEMENT NUMERIQUE POUR L'EDUCATION - MODULE 1 - 14.03.17
Journée de formation pour les élus locaux et les cadres territoriaux

Pensez-y : à compter du 1er janvier 2017, les élus locaux bénéficieront du Droit Individuel à la Formation (DIF)

MODULE 1

A l'heure de la volonté du ministère de l'Éducation nationale de faire entrer "L'École dans l'ère du numérique", nombreux sont les élus qui souhaitent doter leurs écoles et leurs établissements d'équipements numériques et éducatifs.

L’objectif de cette formation est de répondre à vos besoins, interrogations, attentes et vous permettre d'avoir les "clés" de la réussite de votre projet numérique
concerté en partenariat avec les instances académiques de l’Éducation nationale, grâce à une équipe de formateurs polyvalente et compétente dans le domaine de l’Éducation.
La matinée est consacrée à la mise en oeuvre d'une coopération institutionnelle collectivité-Éducation nationale
L'après-midi est consacrée aux écosystèmes matériels et financiers


09h45 - 12h45
Faire entrer l’école dans l’ère du numérique


  • Pour quels enjeux ?
  • Comment la concevoir sur un territoire

Comment mettre en œuvre une coopération institutionnelle collectivité-Éducation nationale ?

  • Approche globale et conduite du projet ?
  • Quelle vision partagée peut-on définir pour un projet à construire ensemble ?
  • Quel rôle pour chacun, quelle connaissance mutuelle pour collaborer ? Vers une éducation partagée ?
  • Par quoi commencer ?
12h45 - 13h45  - Déjeuner en commun des participants

14h15 - 17h15

Les écosystèmes matériels et les services du numérique éducatif


  • Quel matériel / ressources pour quels usages ?
  • Les ressources numériques
  • Les différents types de programmes d’équipement
  • Récapitulatif sur les conditions clés pour lancer une politique d’équipement

Les écosystèmes financiers pour les équipements en numérique Éducatif

  • Coûts et mode de financement
  • Les modes de mutualisation inter-collectivités et leurs bénéfices
Rédiger une convention sur un projet numérique

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B 021

Coût :  380,00 € HT la journée (incluant le repas) - 456,00 € TTC


La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
27.02.2017au27.02.201709h45-17h15
BIEN CONNAITRE LES COLLECTIVITES POUR MIEUX TRAVAILLER AVEC ELLES - 27.02.2017
Journée de formation pour les entreprises

Objectifs
Appréhender le fonctionnement des villes, départements, régions et structures intercommunales, ainsi que les conditions d'une relation de qualité avec les décideurs locaux.

Programme

  • Situer les collectivités territoriales au sein des institutions
  • Connaître les acteurs des politiques publiques locales
  • Connaître les principes budgétaires et les moyens d'action des collectivités territoriales
  • Comprendre le jeu des acteurs au sein des institutions locales
  • Bien comprendre les processus de prise de décision
  • Connaître les différentes temporalités de l'action
GRATUIT pour les membres de la Mission Ecoter (hors frais de repas) et 575 € HT pour les non membres

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B021

La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
15.02.2017au15.02.201709h45-17h15
REUSSIR UNE POLITIQUE D'EQUIPEMENT NUMERIQUE POUR L'EDUCATION - MODULE 2 - 15.02.17
Journée de formation pour les élus locaux et les cadres territoriaux

Pensez-y : à compter du 1er janvier 2017, les élus locaux bénéficieront du Droit Individuel à la Formation (DIF)

MODULE 2

A l'heure de la volonté du ministère de l'Éducation nationale de faire entrer "L'École dans l'ère du numérique", nombreux sont les élus qui souhaitent doter leurs écoles et leurs établissements d'équipements numériques et éducatifs.

L’objectif de cette formation est de répondre à vos besoins, interrogations, attentes et vous permettre d'avoir les "clés" de la réussite de votre projet numérique
concerté en partenariat avec les instances académiques de l’Éducation nationale, grâce à une équipe de formateurs polyvalente et compétente dans le domaine de l’Éducation.

La matinée est consacrée à l'accompagnement des enseignants innovants dans le développement des usages et la mise en place d'une éducation partagée (partie 1)
L'après-midi est consacrée à l'évaluation d'une politique numérique pour l'éducation et la mise en place d'une éducation partagée (partie 2)


09h45 - 12h45

Comment accompagner les enseignants innovants dans le développement des usages ?

  • Genèse et développement d’un projet innovant
  • Modalités de mise en œuvre et conditions de réussite

Mettre en place une éducation partagée (partie 1)

  • Temps classe et temps hors classe (nouveaux rythmes et accompagnement)
  • La cohérence entre les différents lieux : école, domicile de l’élève, médiathèque, EPN, autres sites (musée, archives,..)


12h45 - 13h45  - Déjeuner en commun des participants


14h15 - 17h15

Mettre en place une éducation partagée (partie 2)
  • Les ressources et services pour les différents temps d'apprentissage : scolaire, accompagnement scolaire, soutien scolaire
  • Quelle organisation et quel rôle pour chacun ?

L'évaluation d'une politique numérique pour l'éducation

  • Enjeux et finalités de l'évaluation
  • Méthodes et outils d'évaluation
  • Comment aborder la mise en place d'un dispositif d'évaluation ?

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B 021

Coût : 380,00 € HT la journée (incluant le repas) - 456,00 € TTC


La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
07.02.2017au07.02.201709h45-17h15
IMPACTS DU DIGITAL SUR L'ECONOMIE DANS LES TERRITOIRES - 07.02.17
Journée de formation pour les élus locaux et les cadres territoriaux

Pensez-y : à compter du 1er janvier 2017, les élus locaux bénéficieront du Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le digital se développe dans toutes nos activités et bouscule les modèles économiques établis depuis le taylorisme, au point de le considérer être à l'origine d'une quatrième révolution industrielle. 
Son impact sur l'emploi, son apport en matière d'innovation dans de nombreux secteurs d'activité, les transformations qu'il suscite questionnent directement l'équilibre économique des territoires.
L’objectif de cette formation est de répondre à vos besoins, interrogations, attentes et vous permettre d'avoir les "clés" d'analyse pour comprendre les enjeux du digital dans l'économie et le rôle des collectivités dans ces transformations.

La matinée est consacrée aux réalités et aux enjeux de la transformation numérique
L'après-midi est consacrée au rôle des collectivités dans les écosystèmes de création de valeur liés au numérique


09h45 - 12h45

Réalités et enjeux de la transition numérique : état des lieux et tendances

  • La transformation des modèles de fonctionnement des entreprises
  • Une nouvelle "Expérience client"
  • La transformation des processus opérationnels
  • L'émergence de nouveaux business models
  • De nouveaux modèles d'organisation collaboratifs et neuronaux
  • Les enjeux et les opportunités de cette nouvelle économie

Quelques exemples d'impact du digital sur l'économie

  • Quelques utilisations du digital dans les domaines tels que : l'agriculture, l'artisanat, l'industrie, l'habitat, l'environnement, l'énergie, le service aux usagers ou encore le médico-social.


12h45 - 13h45  - Déjeuner en commun des participants


14h15 - 17h15

Quel rôle des collectivités dans les écosystèmes de création de valeur liés au numérique ?
  • Réflexions sur le rôle des collectivités au travers de la présentation d'initiatives identifiées sur plusieurs territoires en France

Quel agenda pour l'Elu (e) ?

  • Réflexions autour d'un cadre méthodologique pour aborder ces enjeux et définir le rôle de la collectivité et ses priorités face aux transformations en cours et à venir

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B 021

Coût : 380,00 € HT la journée (incluant le repas) - 456,00 € TTC


La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
01.02.2017au01.12.201608h45 - 13h15
Comment vendre la fibre dans les réseaux d’initiative publique ?
Colloque de la Mission Ecoter

Avec 677 000 prises éligibles au très haut débit en 2016 (Arcep - Observatoire du haut et très haut débit – 30 juin 2016), en hausse de 39% sur un an, les réseaux d’initiative publique atteignent progressivement la masse critique qui favorise une commercialisation dynamique auprès des utilisateurs, résidentiels ou entreprises.

Le rythme de construction s’accélère et la population comme le tissu économique sont impatients de s’abonner. Et les élus sont eux-mêmes attentifs à l’avancée de la fibre sur ces réseaux qu’ils initient et financent largement.

Mais la commercialisation n’est pas si simple : nouveaux produits, dispersion des réseaux, absence ou présence limitée des offres des grands opérateurs, nouveaux opérateurs moins connus, coûts de construction et de commercialisation, travaux spécifiques, prise en charge du raccordement, concurrence d’un Adsl qui peut encore satisfaire de nombreux besoins…. sont autant de freins à la vente auprès des abonnés potentiels, alors que des besoins professionnels émergent ou sont identifiés comme le cloud, les datacenters de proximité, les services hébergés, les services managés, le stockage, les outils de communication et de collaboration (visioconférence, messagerie hébergée…), et que des usages, pour les particuliers, s’installent avec les jeux en ligne, la vidéo à la demande, les bouquets de chaînes, les échanges et partages de photos, le stockage, ou viendront à se développer comme les applications domotiques et de maintien à domicile, d’enseignement ou de e-learning, etc.

Alors, comment passer à la phase 2 et favoriser le raccordement de la population la plus large et des entreprises situées en zones éligibles ? Témoignages et expériences sont ici présentées dans un colloque orienté solutions pratiques.

PROGRAMME

09h15 – 09h45 : Introduction « Point sur la commercialisation de la fibre »

Focus sur les RIP

Intervenant : ARCEP - Guillaume MELLIER - Directeur de la Direction Fibre, infrastructures et territoires

 

09h45 – 10h45 : Vendre les accès fibre au grand public

Les RIP desserviront à terme plus de 43% de la population française et sont destinés à couvrir les zones moins denses à horizon 2022 ; si le rythme de construction progresse, l’enjeu réside de plus en plus dans leur commercialisation. Comment vendre l’accès fibre au grand public ? Quelles recettes fonctionnent ? Présentation d’opérations. Témoignages d’opérateurs présents sur les RIP… et de fournisseurs de contenus.

Intervenants :

- Syndicat Intercommunal d'énergie et d'e-communication de l'Ain – Philippe DUBOST – Directeur général

- Un représentant de SFR Collectivités

- VITIS – Mathias HAUTEFORT - Président

- Canal Plus - Denis HAUSER - Directeur Wholesale / vente aux opérateurs

 

10h45 – 11h10 : Quel est le regard des utilisateurs grand public et entreprises ?

Intervenant : DegroupTest DegroupNews – Arik BENAYOUN – Responsable éditorial

 

11h10 – 12h30 : Vendre les RIP auprès des entreprises

Quels sont les usages professionnels qui créent du chiffre d’affaires chez les opérateurs commerciaux et chez les RIP ? Quel est le potentiel des TPE/PME ? Synergie d’acteurs, stratégies d’attractivité, offres… quels sont les axes à développer pour vendre les accès au réseau d’initiative publique auprès des entreprises ?

Intervenants :

Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit - Jérôme BASCHER – Président

- Syndicat Mixte Manche Numérique - Romain CHEFDOR - Chef de projets

- COVAGE – Nathalie DIRAND – Directrice du développement

- ADISTA – Philippe PACI – Directeur du marketing

Témoignage d'un entrepreneur : Bujar MAREVCI – Président – RJ45 Technologies

12h30 – 13h15 – Table-ronde - Quels usages domestiques/entreprises vont tirer les ventes demain ?

Comment dynamiser la commercialisation des RIP via des nouveaux usages ?

Intervenants :

- Caisse des Dépôts et Consignations - Gaël SERANDOUR - Responsable du domaine Infrastructures numériques

- Thomas GASSILOUD, maire de Saint Symphorien-sur-Coise et président de Wibox

 

Modération : Patrick BELLIN - Conseiller technique – Mission Ecoter et Olivier de BAILLENX – Consultant – Strategic Scout

 

Lieu : Caisse des Dépôts et Consignations - 56, rue de Lille, 75007 Paris (salle Gérard Bureau)

Colloque Gratuit mais inscription obligatoire

19.01.2017au19.01.201708h45 - 16h30
Bibliothèques, politique de la Ville et médiation numérique
Colloque de la Mission Ecoter

avec les soutiens du Commissariat général à l’égalité des territoires et du Ministère de la Culture et de la Communication

Dans un contexte d’inégalités territoriales conduisant à définir des actions appuyées en faveur des quartiers dits prioritaires (1296 quartiers métropolitains regroupant 4,8 millions d’habitants), inégalités qui frappent largement les mineurs, où le niveau de pauvreté est trois fois supérieur à la moyenne nationale, où le chômage touche les moins de trente ans (67% non diplômés) et les femmes[1], la mission première des bibliothèques/médiathèques qui œuvrent pour favoriser l’accès à la connaissance et former à un esprit critique[2] revêt, aujourd’hui, une dimension sociale plus forte et nous invite à nous réinterroger sur :

- le maillage territorial des lieux d’accès à la connaissance et à la culture et leurs fonctions dans les quartiers prioritaires, par rapport aux bibliothèques/médiathèques des centres-villes.

- La force du numérique et de la dématérialisation dont les effets démultiplicateurs et décentralisateurs offrent et simplifient l’égalité d’accès aux ressources (livres, périodiques, ressources pédagogiques, musiques, œuvres audiovisuelles, jeux vidéo, etc.) et ouvrent de nouvelles perspectives en termes d’interactions et de développement d’activités tierces.

- Les offres des bibliothèques de proximité, bibliothèques-relais, bibliobus et box et de leur mission en termes de lecture publique au regard des besoins des habitants : culture, information, apprentissage de la langue française, formation, sociabilité, intégration, citoyenneté … et les offres d’accès à la connaissance dans d’autres lieux.

- L’animation, la médiation, l’ouverture aux différents publics et l’évolution des métiers et des compétences.

- Les synergies et partenariats à développer ou à construire.

Comment répondre à la diversité des besoins avec la même exigence dans les quartiers[3] et dans les centres-villes, selon que l’on est primo arrivant, jeune adulte, mineur, femme, personne âgée et sensible à la fracture économique et sociale, famille moins favorisée ? Quels sont les aides[4] et dispositifs pour accompagner les collectivités à construire des offres qui répondent à la fois aux besoins, à l’évolution des usages, aux attentes des habitants ? De l’accompagnement à la prévention, quelle définition donner de la médiation et comment les compétences sont-elles en train d’évoluer face aux besoins ?

A travers ce colloque « Bibliothèques, politique de la Ville et médiation numérique », l’association Mission Ecoter souhaite organiser l’échange sur la place de la lecture publique dans les politiques des collectivités territoriales, les offres en termes de ressources numériques, les dispositifs innovants, les usages du numérique, les synergies entre acteurs pour répondre aux besoins des habitants et sur l’évolution des métiers.

Ce colloque s’adresse en priorité aux Élu(e)s, à leurs Directrices et Directeurs des Affaires culturelles, aux DGS et DGA, aux bibliothécaires ainsi qu’aux administrations, acteurs institutionnels, associatifs et du secteur privé.


[1] Rapport annuel de l’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV)à la secrétaire d’Etat à la ville, le 3 mai 2016.

[2] Charte des Bibliothèques en France, adoptée par le Conseil supérieur des bibliothèques le 7 novembre 1991 (source de l’ENSSIB)

[3] Le rapport de la sénatrice Sylvie Robert préconise « d’encourager le développement des CTL dans les quartiers prioritaires actuellement abondés dans le programme 334 (Livres et industries culturelles) en les inscrivant parallèlement dans le programme 224 (transmission des savoirs et démocratisation de la culture) »

[4] En 2016, la politique de la ville bénéficie d’une enveloppe de 438 millions d’euros fléchés notamment sur la réussite éducative et la formation à la laïcité et aux valeurs de la République ; 350 millions d’euros pour les quartiers prioritaires (source http://www.gouvernement.fr/action/la-nouvelle-geographie-prioritaire 1er juin 2016).

 

PROGRAMME

08h45 – 09h30 - Accueil

09h30 – Les bibliothèques dans la politique de la Ville

Contrats territoire-lecture et contrats de ville, des axes stratégiques et des outils pour renforcer la lecture publique, l’accès à la connaissance et à la culture et le lien social : état des lieux et perspectives.

Intervenants :

Nicolas GEORGES, Directeur chargé du livre et de la lecture - Direction générale des médias et des industries culturelles - Ministère de la Culture et de la Communication

Eric BRIAT - Chef de service, adjoint du Directeur de la ville et de la cohésion urbaine - Commissariat général à l’égalité des territoires

10h15 – Comment la lecture publique s’inscrit-elle dans les projets de territoires portés notamment par les contrats de ville ?

La lecture publique s’inscrit dans les projets de territoires des politiques publiques de long terme - culture, éducation, jeunesse, cohésion sociale. Comment les collectivités ont-elles utilisé les dispositifs et outils existants (contrat de ville, contrat territoire lecture) pour conduire leurs actions de développement d’accès à la lecture et de démocratisation de la connaissance ? Quels éléments de réponses (évaluation, réussites, bénéfices constatés, etc.) peuvent-elles nous apporter ?

Intervenants :

Sylvie ROBERT - Sénatrice d’Ille-et-Vilaine - Secrétaire de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication. Auteur du rapport sur L’adaptation et l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques publiques

Patrick BRAOUEZEC – Président - Etablissement Public Territorial Plaine Commune

Florian SALAZAR-MARTIN - Président - Fédération Nationale des Collectivités territoriales pour la Culture

Sandrine DUNOYER – Adjointe au Maire chargée de la Culture – Ville du Havre

Michel TOMASEK - Adjoint au Maire chargé de la Culture - Ville de Dunkerque

11h45 – Des offres en termes de ressources numériques aux dispositifs innovants

Autoformation, « porte ouverte sur le monde professionnel, ses contraintes et ses difficultés […] fréquenté en majorité par des usagers qui ont besoin d'acquérir certaines compétences pour répondre aux exigences du monde du travail» [1], apprentissage de la langue française pour les primo arrivants ou encore soutien à la lecture et à la lutte contre l’illettrisme pour les enfants et leurs parents : quelles sont les offres en termes de ressources numériques ? Quels sont les dispositifs innovants ?

Intervenantes :

Nathalie CACLARDConseillère culturelle à la direction de la Culture programme Vocabulons - Conseil départemental du Val de Marne

Sylvie VASSALO - Directrice - Salon du Livre et de la Presse Jeunesse (SLPJ) CPLJ 93 : dispositif Des Livres à soi (labellisé par le programme La France s’engage, lauréat de la Fondation de France) et Biblio-connection

Pascal DURAND – Directeur des marchés grands comptes : plateforme Campus parentalité - Bordas Nathan Le Robert groupe Editis

12h45 Déjeuner buffet en commun

14h00 – Des besoins sociaux identifiés aux besoins émergents des habitants : comment y répondre ?

L’évolution des besoins des habitants des quartiers ciblés par la politique de la Ville - apprentissage et maîtrise de la langue française, accès à des collections adaptées, accompagnement dans certaines démarches - conduit à repenser les synergies des acteurs, le design de service, développer les usages numériques pour favoriser l’inclusion et l’accès à la connaissance, pour proposer des offres plus adaptées aux réalités.

Comment mettre en place les actions, quels sont les retours, quelles sont les perspectives ?

Intervenants :

Enora HAMONResponsable Desk Education populaire & Culture - Bibliothèques sans Frontières

Chantal CLITON FERREUX Secrétaire générale - Association des Bibliothécaires de France

Abdellah BOUDOUR - Fondateur - Force des Mixités (dictée des cités, quiz, etc.)

Laurent GODIN – Bénévole Responsable de l’équipe de Paris pour Bibliothèques de rue – ATD Quart Monde France

 

15h15 – Médiations, formations, métiers

Quelles réflexions porter sur les formations et l’évolution des métiers pour répondre à la pluralité des besoins ?

Quels sont les dispositifs innovants pour les accompagner, à l’instar du service civique ?

Intervenants :

André-Pierre SYREN - Directeur département valorisation et développement des services - ENSSIB

Chantal CLITON FERREUX Secrétaire générale - Association des Bibliothécaires de France

Eunice MANGADO-LUNETTADirectrice des programmes - Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV)

16h15 - Conclusion et perspectives

Intervenante : Sylvie ROBERT - Sénatrice d’Ille-et-Vilaine - Secrétaire de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication. Auteur du rapport sur L’adaptation et l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques publiques


16h30 – Fin des débats et des échanges

Modération des échanges : Patrick BELLIN - Conseiller technique  – Mission Ecoter

 


[1] Les dispositifs d'autoformation en bibliothèque publique, Clotilde Périgault mémoire d’étude Janvier 2014 (Université de Lyon, Enssib).

 

Lieu : Caisse des Dépôts et Consignations - 72, avenue Pierre Mendès-France - 75013 PARIS

Conditions d'inscription dans le programme

Pensez-y : à compter du 1er janvier 2017, les élus locaux bénéficieront du Droit Individuel à la Formation (DIF)

Organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur  
Organisme de formation agréé pour la formation professionnelle - Agrément N° 11 75 311 14 75

Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26  auprès du Préfet de région Rhône-Alpes

19.01.2017au19.01.201718h00 - 21h00
La Rochelle, ville connectée. Données publiques, pour qui, pourquoi ?
Conférence de la Ville de La Rochelle

Jean-François FOUNTAINE, Maire de la Rochelle et Président de la Communauté d'agglomération vous convie à sa conférence contributive :

« La Rochelle, ville connectée. Données publiques, pour qui, pourquoi ? »

Dans le cadre de sa démarche Ville intelligente, la ville de La Rochelle ouvre ses données depuis 2012 et cherche à mettre en adéquation ouverture de nouveaux jeux de données (open data) et besoins des citoyens-réutilisateurs-acteurs du territoire. Car ce qui l'intéresse en tant que collectivité dans sa mission de service public, c’est la diversité des regards, des expériences et des usages.

Il s’agit d’une conférence de vulgarisation du concept de « données ouvertes » à destination de tous qui intègre une dimension collaborative. Elle se déroulera en deux parties :

- première partie : informative, elle permettra d’appréhender les enjeux de l’open data

- seconde partie : organisée sous forme d’ateliers, elle cherchera à identifier les données « utiles » pour les citoyens (pour s’approprier la Ville), pour les réutilisateurs (pour apporter de nouveaux services) et à définir une ergonomie visuelle pour une représentation graphique et cartographique de ces jeux de données. En effet si ouvrir les données est un signe de transparence de la collectivité, il faut l’accompagner en mettant à la disposition des citoyens des outils leur facilitant l’accès à et la lecture de ces données.

 

18h00 Accueil des participants

18h30 : 1re partie : conférence et débats

« Les données publiques, pour qui, pourquoi ? » par Philippe Molès, conseiller aux usages du numérique pour la mission Ecoter et consultant indépendant.

Intervenants :

Simon Chignard en visioconférence, membre de la mission Etalab, vulgarisateur et auteur de L’open data : Comprendre l’ouverture des données publiques.

Jean-Daniel Fekete, directeur de l’équipe Aviz de l’INRIA (institut national de recherche en informatique et automatisme).

Yacine Ghamri-Doudane, chercheur et directeur du Laboratoire Informatique, Image et Interaction (L3i) de l’Université de La Rochelle.

David Berthiaud, directeur des systèmes d’information de la ville de La Rochelle.

Nathalie Nathalie Vernus-Prost – Administrateur général des données – Métropole de Lyon

 

19h30 : 2nde partie : ateliers

Atelier 1 : De la data à l’Open Data : quelles données pour quels usages ?

L’adéquation entre les choix d’ouverture des jeux de données et les besoins réels des citoyens et des réutilisateurs.

 

Atelier 2 : De la data à l’action : comment faire du citoyen un acteur de sa ville ?

Comment rendre les données facilement accessibles : définition d’une ergonomie visuelle pour une représentation graphique et cartographique des jeux de données.

 

20h30

Cocktail offert par l’entreprise Léa Nature

Inscription conseillée sur inscription-conference.larochelle.fr

Renseignements : 05 46 51 51 61 / numerique@ville-larochelle.fr

06.01.2017au06.01.201709h45-17h15
IMPACTS DU DIGITAL SUR L'ECONOMIE DANS LES TERRITOIRES - 06.01.17
Journée de formation pour les élus locaux et les cadres territoriaux

Pensez-y : à compter du 1er janvier 2017, les élus locaux bénéficieront du Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le digital se développe dans toutes nos activités et bouscule les modèles économiques établis depuis le taylorisme, au point de le considérer être à l'origine d'une quatrième révolution industrielle. 
Son impact sur l'emploi, son apport en matière d'innovation dans de nombreux secteurs d'activité, les transformations qu'il suscite questionnent directement l'équilibre économique des territoires.
L’objectif de cette formation est de répondre à vos besoins, interrogations, attentes et vous permettre d'avoir les "clés" d'analyse pour comprendre les enjeux du digital dans l'économie et le rôle des collectivités dans ces transformations.

La matinée est consacrée aux réalités et aux enjeux de la transformation numérique
L'après-midi est consacrée au rôle des collectivités dans les écosystèmes de création de valeur liés au numérique


09h45 - 12h45

Réalités et enjeux de la transition numérique : état des lieux et tendances

  • La transformation des modèles de fonctionnement des entreprises
  • Une nouvelle "Expérience client"
  • La transformation des processus opérationnels
  • L'émergence de nouveaux business models
  • De nouveaux modèles d'organisation collaboratifs et neuronaux
  • Les enjeux et les opportunités de cette nouvelle économie

Quelques exemples d'impact du digital sur l'économie

  • Quelques utilisations du digital dans les domaines tels que : l'agriculture, l'artisanat, l'industrie, l'habitat, l'environnement, l'énergie, le service aux usagers ou encore le médico-social.


12h45 - 13h45  - Déjeuner en commun des participants


14h15 - 17h15

Quel rôle des collectivités dans les écosystèmes de création de valeur liés au numérique ?
  • Réflexions sur le rôle des collectivités au travers de la présentation d'initiatives identifiées sur plusieurs territoires en France

Quel agenda pour l'Elu (e) ?

  • Réflexions autour d'un cadre méthodologique pour aborder ces enjeux et définir le rôle de la collectivité et ses priorités face aux transformations en cours et à venir

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B 021

Coût : 380,00 € HT la journée (incluant le repas) - 456,00 € TTC


La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
14.12.2016au14.12.201612h00-14h30
Quels sont les choix gagnants pour les collectivités concédantes de réseaux câblés dans la perspective de la fin des concessions ?
Réunion-débat de la Mission Ecoter

INSCRIPTIONS CLOSES

Même si la réglementation des réseaux câblés a progressivement rejoint celle des réseaux de télécommunications, dans de nombreux cas, collectivités territoriales et opérateurs de réseaux câblés sont liés par des contrats spécifiques, hérités des années 1980 et 1990. Ces contrats ont une durée déterminée et bien souvent le terme est proche.

Les collectivités territoriales concernées doivent, dès lors, se poser les bonnes questions, alors même que ces réseaux, qui peuvent avoir connu des évolutions (techniques, commerciales, partenariales) différentes d'un site à l'autre, peuvent revêtir un réel intérêt dans la stratégie d'aménagement numérique du territoire de la collectivité, en particulier pour le déploiement d'infrastructures très haut débit et le développement des nouveaux usages digitaux.

Que faire de ce réseau ? Lancement d’une nouvelle DSP, transformations du réseau en FTTH, fin anticipée du contrat de concession et reprise du réseau par le délégataire… Comment faire ? Avec qui ? En respectant quelles règles ?

Au cours de cette réunion-débat seront examinés : le cadre juridique, les processus et les points de vigilance, les précautions contractuelles, la démarche opérationnelle et les opportunités de garder le réseau ou de le céder, pour tout ou partie.

Trois intervenants pour répondre à ces questions et échanger

- Frédérique Olivier – Avocate associée Droit public des affaires : Projets, Contrats, Concurrence et Gouvernance - DS Avocats

- Jean-Jacques Thiébault, Président et Olivier de Baillenx, Consultant - Cabinet conseil Strategic Scout

Lieu 

Restaurant « Au Moulin Vert »

34bis rue des Plantes 
75014 Paris

Modalités d'inscription

 

  • pour les collectivités : 39 euros ttc (inscription à valider par bon de commande à adresser à mission.ecoter@ecoter.org)
  • pour les entreprises : 46 euros ttc (inscription à valider par bon de commande ou par  chèque à adresser à Mission Ecoter 13 avenue d'Aygu 26200 Montélimar)

 

Attention : pas de règlement sur place

La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et organisme de formation agréé pour la formation professionnelle

30.11.2016au30.11.201613h30 - 17h00
GESTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL - Connaissez-vous les risques ?
Construire une relation de confiance entre les collectivités et les administrés au regard des évolutions réglementaires

Club Collectivités (ouvert aux collectivités et aux entreprises)

Les collectivités territoriales gèrent numériquement de nombreux services dont elles ont la compétence : état civil, listes électorales, inscription scolaire, activités sportives et périscolaires, action sociale, gestion foncière et urbanisme, facturation de taxes et redevances. Elles proposent des services dématérialisés optimisés multicanaux (fixes ou mobiles), mettent en place une gestion de la relation citoyenne, des moyens de transports, créent des espaces de contribution (facebook, twitter), sécurisent l’espace public… et deviennent de grandes usines de collecte de data, de créations de fichiers, de constitution de bases de données à caractère personnel.

Quant aux administrés, aujourd’hui majoritairement équipés et connectés, ils transmettent leurs données à caractère personnel pour les actes administratifs, de même que pour accéder plus simplement aux services publics, dans une relation de confiance.

Avec l’ouverture des données publiques[1], les collectivités vont devoir s’intéresser à leurs données et à leur mise à disposition mais aussi définir une politique de protection des données personnelles.

Aussi est-il essentiel de garantir le respect du traitement de leurs données à caractère personnel pour gagner cette confiance.

Mais les responsables territoriaux ont-ils tous connaissance des obligations, du cadre de référence pour les données à caractère personnel, des risques encourus en cas de non-respect dans leur traitement ? A fortiori, dans un contexte où la nouvelle économie polymorphe du cyber crime s’épanouit (piratage, détournement, hameçonnage, contamination, rançon, etc.).

A titre indicatif, le poste de Correspondant informatique et liberté a été créé en 2004 – et les collectivités territoriales déclarent aujourd’hui de 1250 Correspondants Informatique et Liberté [2]. Or, depuis avril 2016, la protection des données personnelles fait plus que jamais l’objet d’une attention particulière avec le nouveau règlement européen visant à une responsabilisation des acteurs des traitements et des sous-traitants à travers la création de Data Protection Officers, en application dès 2018, avec sanctions et amendes importantes.

Retenons également que, dans son article 43, le projet de loi Justice du 21ème siècle prévoit le recours par les administrés aux actions de groupe contre une collectivité en vue de faire cesser un manquement ou d’engager sa responsabilité pour obtenir réparation.

Il s’agit donc pour les collectivités – en particulier leurs élus - d’être mieux ou plus armées pour être en conformité dans le traitement des données à caractère personnel des usagers autant que des agents, dans un contexte de multiplication de fichiers et bases, d’échanges et de réutilisation.

La Mission Ecoter propose aux responsables de collectivités territoriales, élus, directeurs généraux, directeurs juridiques, directeurs et responsables des systèmes d’information, responsables métiers, un atelier faisant le point sur les obligations des collectivités en matière de bases de données, les évolutions réglementaires, la sécurité et la confidentialité, les sanctions pour les responsables de collectivité. Ainsi que sur la relation entre les collectivités et leurs prestataires et fournisseurs de service. Quelle politique de gestion des données à caractère personnel mettre en œuvre et quelle organisation mettre en place au sein de la collectivité et comment innover lorsque les budgets sont contraints (mutualisation des ressources…) seront également des questions auxquelles nous répondrons, sachant que l’objectif principal pour la collectivité est de pouvoir rendre des services publics efficients en restreignant les risques de contentieux.


[1] Directive 2013/37/UE du Parlement Européen et du Conseil concernant la réutilisation des informations du secteur public et Loi pour une République Numérique 2016

[2] Acteurs Publics, 29 août 2016 Tous les chantiers numériques de la rentrée dans le secteur public


 


 

PROGRAMME

13h30 - Etat des lieux de la mise en conformité de la loi Informatique et Libertés

Point sur les CIL en France et évolutions métier et responsabilité à 2018. Les collectivités sont-elles prêtes ?

Intervenants :

Paul-Olivier GIBERT – Président - Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel  SITE

Guillaume DESGENS-PASANAU - Magistrat, Maître de conférences au CNAM, Ancien directeur juridique de la CNIL - Equipe Métiers du droit au CNAM  PRESENTATION

 

14h15 - Des obligations aux sanctions

Les obligations des collectivités et les évolutions à venir, qui est responsable, la typologie des sanctions, les amendes, l’évaluation des risques. Regard sur l’externalisation.

Comment se prémunir d’actions venant d’administrés ? Comment éviter les contentieux ?

Intervenant :

Arnaud TESSALONIKOS - Avocat Associé - Correspondant Informatique et Libertés (CIL) - DS Avocats  PRESENTATION

14h35 - La relation entre collectivités et fournisseurs

Sécurité des systèmes d’information, traitement et bonne gouvernance des données, quelles sont les règles ?

Comment gérer la relation avec les tiers impliqués dans le traitement (fournisseur) ?

Quelle place pour la sécurité et la « protection vie privée » dans la collecte et la gestion des données (big data) ?

Intervenants :

Thierry RAMARD – Président - AGERIS Group  PRESENTATION

Zeina ZAKHOUR – Directrice de la technologie ATOS Cybersécurité - ATOS  PRESENTATION

Jean-Luc SALLABERRY – Chef du département numérique - Fédération nationale des collectivités concédantes et régies  LIEN sur l'étude

 

15h30 – La mise en conformité : un projet politique, stratégique et organisationnel

Elus, DGS, DGA, DSI, fonctions métiers, tous concernés !

Renforcer le contrat de confiance entre collectivités et citoyens est une obligation pour les premières, mais comment structurer l’organisation pour respecter la mise en conformité et répondre aux nouvelles évolutions réglementaires tout en conduisant la dématérialisation des services publics et l’administration électronique ?

Dans le contexte de ressources budgétaires ou/et de compétences contraintes, comment peut-on mutualiser entre collectivité des ressources ou recourir à un CIL externe ?

L’ouverture des données implique-t-elle des précautions particulières ?

Intervenants :

Sébastien DEKEYSER – Correspondant Informatique et Libertés - Syndicat Mixte Mégalis Bretagne  PRESENTATION

Marie-Laure BARON – Correspondante Informatique et Libertés - Département de Charente-Maritime  PRESENTATION

Christophe PROVOT - Directeur des Systèmes d’Information et du Numérique - Mairie de Vitry-sur-Seine  PRESENTATION

Bertrand SOPEL – Directeur adjoint des Systèmes d'Information - Département de Seine-Saint-Denis  SITE

17h00 - Fin des débats et échanges

Modération des échanges : Patrick BELLIN – Conseiller technique – Mission Ecoter

 

Gratuit mais inscription obligatoire

Lieu : Paris - Caisse des Dépôts et Consignations - 72, avenue Pierre Mendès-France, 75013 Paris – salle B013

26.10.2016au26.10.201609h45 – 17h15
REUSSIR UNE POLITIQUE D'EQUIPEMENT NUMERIQUE POUR L'EDUCATION - MODULE 1 - 26.10
Journée de formation pour les élus locaux et les cadres territoriaux

MODULE 1

A l'heure de la volonté du ministère de l'Éducation nationale de faire entrer "L'École dans l'ère du numérique", nombreux sont les élus qui souhaitent doter leurs écoles et leurs établissements d'équipements numériques et éducatifs.

L’objectif de cette formation est de répondre à vos besoins, interrogations, attentes et vous permettre d'avoir les "clés" de la réussite de votre projet numérique
concerté en partenariat avec les instances académiques de l’Éducation nationale, grâce à une équipe de formateurs polyvalente et compétente dans le domaine de l’Éducation.
La matinée est consacrée à la mise en oeuvre d'une coopération institutionnelle collectivité-Éducation nationale
L'après-midi est consacrée aux écosystèmes matériels et financiers


09h45 - 12h45
Faire entrer l’école dans l’ère du numérique


  • Pour quels enjeux ?
  • Comment la concevoir sur un territoire

Comment mettre en œuvre une coopération institutionnelle collectivité-Éducation nationale ?

  • Approche globale et conduite du projet ?
  • Quelle vision partagée peut-on définir pour un projet à construire ensemble ?
  • Quel rôle pour chacun, quelle connaissance mutuelle pour collaborer ? Vers une éducation partagée ?
  • Par quoi commencer ?
12h30 - 13h45  - Déjeuner en commun des participants

14h15 - 17h15

Les écosystèmes matériels et les services du numérique éducatif


  • Quel matériel / ressources pour quels usages ?
  • Les ressources numériques
  • Les différents types de programmes d’équipement
  • Récapitulatif sur les conditions clés pour lancer une politique d’équipement

Les écosystèmes financiers pour les équipements en numérique Éducatif

  • Coûts et mode de financement
  • Les modes de mutualisation inter-collectivités et leurs bénéfices
Rédiger une convention sur un projet numérique

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B 021

Coût :  380,00 € HT la journée (incluant le repas) - 456,00 € TTC


La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
14.10.2016au14.10.201609h45 - 17h15
BIEN CONNAITRE LES COLLECTIVITES POUR MIEUX TRAVAILLER AVEC ELLES - 14.10
Journée de formation pour les entreprises

Objectifs
Appréhender le fonctionnement des villes, départements, régions et structures intercommunales, ainsi que les conditions d'une relation de qualité avec les décideurs locaux.

Programme

  • Situer les collectivités territoriales au sein des institutions
  • Connaître les acteurs des politiques publiques locales
  • Connaître les principes budgétaires et les moyens d'action des collectivités territoriales
  • Comprendre le jeu des acteurs au sein des institutions locales
  • Bien comprendre les processus de prise de décision
  • Connaître les différentes temporalités de l'action
GRATUIT pour les membres de la Mission Ecoter (hors frais de repas) et 575 € HT pour les non membres

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B021

La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
12.10.2016au12.10.201609h30 - 16h15
Du cloud à la gouvernance des données
Pourquoi et comment mutualiser, externaliser ? Comment stocker, gouverner, valoriser son patrimoine, ouvrir les données, archiver ?

Club collectivités territoriales Ecoter

Ouvert à tous - Gratuit pour les membres de la Mission Ecoter et du Forum pour la gestion des villes.
Conditions tarifaires, pour les non membres, dans le programme en téléchargement ci-contre

Dans un contexte de réglementation nationale et communautaire en faveur de la dématérialisation de l’administration, de mutation numérique des services publics, de recherche d’économies d’échelle, de solidarité territoriale et d’efficience dans le pilotage des projets, les collectivités territoriales recourent de plus en plus au cloud computing pour faire correspondre les attentes et les besoins aux projets numériques de leurs territoires.

Deux grandes tendances se dessinent ainsi au sein du secteur public :

- le cloud communautaire, tout en rassurant avec la proximité des données stockées et une qualité en débit suffisant.
- l’externalisation de la gestion de leur informatique

Ceci avec un besoin, celui de pouvoir pleinement maîtriser le volume, l’hétérogénéité et la multiplicité des données brutes collectées en décidant ultérieurement de la valeur à leur accorder : du « lac de données » (datalake) pour éviter de récréer des « silos de données » et favoriser leur exploitation ultérieure, à l’ouverture des données et leur valorisation, jusqu’aux enjeux d’archivage électronique pour les administrations prenant en compte la diversité des données.

La Mission Ecoter
a souhaité organiser l’échange sous la forme de cas pratiques, techniques, organisationnels, juridiques, contractuels et financiers, et projets en cours. Cette réunion s’inscrit dans un cycle consacré au cloud computing et aux SI initié en 2011.


[1] Guide sur le Cloud Computing et Datacenters, à l’attention des Collectivités Locales (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires, Direction Générale des Entreprises, Caisse des Dépôts et Consignations – juillet 2015)


Modération de la journée : Patrick BELLIN – Conseiller technique – Mission Ecoter

PROGRAMME

08h45 – Accueil café des participants

09h30 – 10h00 - L'état du marché du cloud computing dans les collectivités locales

Intervenantes :

MARKESS – Sylvie CHAUVIN - Présidente

MARKESS – Aurélie COURTAUDON - Analyste senior - Présentation réservée aux membres du réseau, transmise sur demande

 

10h00 – 10h15 - Mise en perspective  des clouds

Intervenant : DellEMC - Sébastien VERGER – Directeur technique PRESENTATION

 

10h15 – 11h15 - Table ronde - De l’identification des critères à la prise de décision

Identification des besoins de son territoire et des acteurs publics

Identification des infrastructures disponibles

Comment fait-on le choix d’un cloud communautaire, de l’externalisation ?

Quels sont les critères décisifs pour un go ou un no go ?

Intervenants

CGET – Anne FAURE – Chargée de mission PRESENTATION

SGMAP DINSIC– Alain MERLE - Directeur du programme cloud PRESENTATION

ILKI - Vincent BRANGER - Fondateur PRESENTATION

CAISSE DES DEPÔTS ET CONSIGNATIONS - Emmanuel PASSILLY Expert TIC


11h30 – 13h00 -  Etudes de cas et projets en cours

Cloud 100% public, cloud 100% privé, cloud communautaire, infrastructure neutre de mutualisation de données, externalisation. : zoom sur les évolutions au sein des collectivités, au regard de leurs besoins et perspectives.

Intervenants

Infocom 94 – Olivier FOUQUEAU – DGS PRESENTATION

Communauté Urbaine de Dunkerque et Ville de Dunkerque – René-Yves LABRANCHE - DSI PRESENTATION

Manche Numérique – Morgan HERVÉ – DGA (indisponible mais présentation attendue)

Société du Grand Paris - Jérôme COUTANT - Responsable numérique PRESENTATION

13h00 – 14h00 - Déjeuner en commun des participants

14h15 – 14h45 - Données sensibles, propriété, hébergement

Dans des systèmes mondialisés et puissants, il est plus que jamais indispensable de contrôler l’usage des données publiques et personnelles. Du safe harbour au privacy shield, quelles sont les recommandations pour l’hébergement des données publiques et des données personnelles ?

IntervenantDS Avocats - Pierre DEPREZ – Avocat à la cour, droit de l’informatique du numérique et des données personnelles - Département Propriété Intellectuelle, Technologies numériques et Data PRESENTATION

14h45 – 16h15 - Table ronde - Exploiter, gouverner ses données, valoriser son patrimoine informationnel, l'archiver

L’explosion des données qui s’inscrit dans le « big data » conduit à une prise de conscience entre données stockées et données utiles. Le décalage entre le stockage indispensable des données publiques et l’utilisation éventuelle de ces informations conduit naturellement à séparer les deux actions.

Et pourquoi ne pas réfléchir à l’utilité d’un lac de données pour mieux gouverner ses données, les valoriser puis les ouvrir ? Comment Big Data, datalake et Open data s’articulent-ils et pour quelles finalités ?

Point d’étape sur le projet VITAM, Valeurs Immatérielles Transmises aux Archives pour Mémoire, et l’archivage électronique et mise en perspective avec la gestion massive d'information et de documents (texte, video, image, base de messagerie et de réseaux sociaux, etc.) et le big data.

Enfin, comment valoriser le patrimoine informationnel de sa collectivité avec Open Data 92 et perspectives avec le big data ?

Intervenants

DellEMC - Isilon France - Benjamin COUTIERE - Sales Manager Isilon France PRESENTATION PARTIE 1 et PARTIE 2

OpenDataSoft – Jean-Marc LAZARD – Fondateur et Président PRESENTATION

Conseil départemental des Hauts-de-Seine - Anthony GUILLERM - Responsable Unité Open Data PRESENTATION

Services du Premier Ministre - SGMAP - DINSIC– Jean-Séverin LAIR - Directeur de programme Programme VITAM PRESENTATION

Lieu : Caisse des Dépôts et Consignations - 2 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle Bloch Lainé

Ouvert à tous

 

Organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur
Organisme de formation agréé pour la formation professionnelle - Agrément N° 11 75 311 14 75

06.10.2016au07.10.2016
CATEL Paris 2016
La Mission Ecoter partenaire de l'édition

Prendre connaissance du programme détaillé et s'inscrire : http://www.catelparis.fr/accueil.html

21.09.2016au21.09.201609h45 - 17h15
BIEN CONNAITRE LES COLLECTIVITES POUR MIEUX TRAVAILLER AVEC ELLES - 21.09
Journée de formation pour les entreprises

Objectifs
Appréhender le fonctionnement des villes, départements, régions et structures intercommunales, ainsi que les conditions d'une relation de qualité avec les décideurs locaux.

Programme

  • Situer les collectivités territoriales au sein des institutions
  • Connaître les acteurs des politiques publiques locales
  • Connaître les principes budgétaires et les moyens d'action des collectivités territoriales
  • Comprendre le jeu des acteurs au sein des institutions locales
  • Bien comprendre les processus de prise de décision
  • Connaître les différentes temporalités de l'action
GRATUIT pour les membres de la Mission Ecoter (hors frais de repas) et 575 € HT pour les non membres

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B021

La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
15.09.2016au15.09.201613h30 - 17h00
Sécurité des lieux, sécurité des usagers
Rencontre de la Mission Ecoter et de la Ville de Puteaux

Cette rencontre s’adresse aux représentants de collectivités –police municipale, DSI, DGA, élus- aux représentants institutionnels, aux partenaires des collectivités, aux entreprises.

Gratuit mais inscription obligatoire

"Sécurité des lieux, sécurité des usagers : des infrastructures numériques et données aux médias sociaux : évolution des enjeux et changement de paradigme pour prévenir des risques"

Conférence gratuite MAIS inscription obligatoire

Fonction régalienne de l’Etat, mais aussi préoccupation majeure pour les collectivités autant que pour les usagers[1], la sécurité inscrite au cœur des politiques publiques fait l’objet de déploiement de dispositifs et de technologies qui s’adaptent aux relations dans l’espace urbain et agissent en support afin de venir corriger des fragilités existantes.

Ainsi, les caméras de vidéosurveillance, les capteurs ou les objets communicants[2] dont s’équipent aujourd’hui les communes et les intercommunalités permettent-ils de prévenir de ces fragilités en sécurisant :

- les abords des établissements scolaires, les établissements publics (administratifs, culturels, sportifs), les gares ferroviaires et routières, les transports, le trafic et la circulation, l’urbanisme, les zones commerçantes, la relation avec les personnes fragiles (personnes âgées, dépendantes, etc.).

D’autres risques (inondations, incendies, dégradations, accidents, qualité de l’eau, etc.) seront évalués plus finement. Ces dispositifs d’alerte pourront alors contribuer à entretenir un climat de confiance dans la relation usager/collectivité.

Tout d’abord, quelles continuités existent-t-ils entre les systèmes des territoires, ceux de l’Etat et ceux d’autres services publics comme les transports en commun, le réseau routier, les grandes infrastructures privées ? Les articulations et la fluidité des échanges garantissent-elles une efficacité optimum ?

Ensuite, une interrogation structurelle : la quantité de données remontées par les différents réseaux de communication, les nombreux systèmes d’information et les plateformes constituent des cibles attractives. La cybercriminalité peut se révéler être une menace dont les collectivités doivent être pleinement conscientes et contre laquelle elles doivent impérativement se prémunir[3]. Il convient donc de réinterroger la sécurité des infrastructures numériques et des données à l’aune de la sécurité des lieux sensibles et de la sécurité physique des usagers.

Enfin, la dimension Sécurité, à l’aune du numérique, fait évoluer le lien entre autorités territoriales et usagers, aujourd’hui majoritairement équipés[4] en smartphones et présents sur les médias sociaux (communication écrite, audiovisuelle) comme Twitter, Instagram, Facebook, Periscope, lesquels « favorisent l’interaction sociale, à travers le partage, la communication et la collaboration et permettent de les envisager comme utiles en temps de gestion de crise grâce à leur viralité et à la vitesse de diffusion de l’information» (Marina Tymen, VISOV).

Dans ce sens, un changement de paradigme s’opère dans le rapport à la sécurité avec d’un côté des usagers qui deviennent acteurs de leur propre sécurité et de l’autre côté des autorités territoriales qui commencent à les utiliser. Quelle place dans les dispositifs de sécurité civile pour les uns et les autres ?

Le recours croissant aux infrastructures numériques, aux outils connectés pour des territoires « plus intelligents » et pour protéger les lieux sensibles et les usagers réinterroge la sécurité, tant au niveau de la sécurisation même des systèmes et des données que dans son organisation, ainsi que dans la relation usagers/collectivités et des services augmentés qu’elles peuvent offrir.


[1] La sécurité, 2ème préoccupation des Français (37%) (sondage BVA) Le moral des Français, un mois après les attentats, décembre 2015).

[2] D'après Gartner, les dépenses mondiales en matière de sécurité appliquée à l'IoT devraient atteindre les 348 millions de dollars en 2016, soit une hausse de 23,7% par rapport à 2015 et 547 millions de dollars en 2018 (tous secteurs confondus).

[3] Primo France (étude) Les collectivités locales face aux conséquences du cyber risque (septembre 2015) rappelle qu’« aucune collectivité sondée ne crypte ses données, 35% des sondés avouent héberger des données sensibles, voire privées, sur administrés et/ou élus »

[4] 55 millions d’internautes, 32 millions d’utilisateurs de réseaux sociaux, 25 millions d’utilisateurs de réseaux sociaux sur mobile, 64 millions de téléphones mobiles actifs, 43% des internautes Français sont sur Facebook, 22% sur Facebook Messenger, 11% sur Google+, 11% sur Twitter (source : agence de communication We are social – 2016).

PROGRAMME

13h00 – Accueil des participants

13h30 – 14h45 - De l’évaluation des risques aux dispositifs de sécurité

Risques sécuritaires et besoins sur un territoire :

- Que doivent sécuriser les collectivités ? (cf transports, circulation, zones commerçantes, etc.)

- Comment organisent-elles leurs dispositifs et avec quels acteurs ?

- Comment peuvent-elles coopérer avec, voire suppléer, les autorités nationales ?

13h30 – 13h45 - Mise en perspective, regard conseil

Ville, numérique, sécurité, cybersécurité, coordination : besoins, axes d’attention et préconisations

Intervenant : David ASSOU – Consultant métier senior smart city et sécurité – Cap Gemini et directeur de la planification de la sureté du complexe industrialo-portuaire Nantes-Saint-Nazaire pour le ministère de la défense (officier de réserve)    Présentation

13h45 – 14h45 - Organisation et mise en place de la sécurité

Intervenants :

Jean-Marie BALLET – Adjoint au Maire Délégué à la Sécurité publique, à la Prévention de la délinquance, à la Voirie, à la Propreté, au Plan Communal de Sauvegarde et aux Nuisances sonores - Mairie de Puteaux  Présentation

Yves MOREAUX - Maire-adjoint de Garches et Animateur du réseau sécurité - Association des Maires des Hauts-de-Seine

David ASSOU – Consultant métier senior smart city et sécurité – Cap Gemini


14h45 – 15h45 - Territoires et espaces urbains : les points d’attention en matière de sécurité et de cybersécurité

Sécurisation des réseaux et des systèmes d’information, hébergement, stockage et données produites.

- La sécurisation des réseaux et systèmes des différentes strates territoriales est-elle cohérente ?

- Quels sont les points d’attention à porter en matière de sécurité et de cybersécurité pour une collectivité ?

- Quelle organisation mettre en place, en interne et entre le donneur d’ordre et ses prestataires ?

Intervenants

Sébastien VERGER - Directeur technique - DellEMC  Présentation

Jean-Philippe COLLIGNON - Directeur du Développement et Audrey PARIS - Expert sécurité des systèmes d'information - ENGIE Ineo Cyber sécurité Présentation

Laurent CHARVERIAT – Directeur général - I-Tracing


15h45 – 17h00 – Relation Usagers - Collectivités – Autorités dans la sécurité civile : quelle place pour les médias sociaux ?

Face au changement de paradigme dans le rapport à la sécurité avec le développement des médias sociaux et applications, les usagers deviennent acteurs de leur propre sécurité alors que les autorités territoriales en perçoivent de plus en plus l’importance et commencent à les utiliser.

- Quelle place des MSGU dans les dispositifs de sécurité civile pour les Autorités, les collectivités et les citoyens?

- Comment faire de l’usager un partenaire de la collectivité, plus qu’un acteur de sa propre sécurité ?

- Entre libertés individuelles et Sécurité Publique : comment la position du curseur évolue-t-elle ?

- Comment prévenir une « uberisation » de la sécurité ?

- Pourquoi faut-il penser différemment la relation usager – collectivité ?

- Une opportunité pour repenser la solidarité ?

Intervenants

Philippe LE MOING SURZUR – Sous-Directeur de la Sous-direction de la planification et de la gestion des crises - Ministère de l’Intérieur  Présentation

Ludovic BLAY et Jean-Christophe BANDELIER - Membres - Volontaires internationaux en soutien aux opérations virtuelles (VISOV) Présentation et site

Jonathan KONCKIER – Fondateur - QWIDAM  Comprendre le media social en situation d'urgence et télécharger l'application

Gaël MUSQUET – Chargé de mission - La Fonderie, agence numérique de la Région Île de France
Présentation de l'objet de Caribe Wave exercice d'alerte au tsunami conduite par L'agence Comprendre l'exercice

Modération des débats : Patrick BELLIN – Conseiller technique – Mission Ecoter


Lieu : Palais de la Médiathèque - 122 rue de la République - 92800 Puteaux (plan d'accès inclus dans le programme)

28.06.2016au28.06.201609h00 - 13h15
Quels sont les risques liés à la tarification et la commercialisation des RIP THD et comment y parer ?
Colloque de la Mission Ecoter

Au regard de la  3ème Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit qui se tiendra de 14h15 à 16h00 (Paris -Centre de conférences Pierre Mendès-France), nous réaménageons notre programme afin de vous permettre d'y participer également.

Alors que les déploiements des RIP THD semblent lancés de manière significative[1] sur un nombre croissant de territoires[2], les collectivités territoriales restent confrontées à une zone de risques encore mal maîtrisés au plan de la commercialisation de leurs RIP et en conséquence de leur équilibre économique et financier. Ce dernier est étroitement lié au respect des taux de pénétration prévus lors du lancement du projet et donc aux volumes de prises effectivement commercialisées mais aussi à la tarification de celles-ci.

Les lignes directrices tarifaires de l’ARCEP, publiées le 7 décembre 2015, ont permis de clarifier les principes en ce qui concerne les prix de gros des offres de gros grand public en zone d’initiative publique mais leurs effets restent encore à apprécier sur l’équilibre économique des RIP. La tarification des offres THD professionnelles reste par ailleurs un chantier complexe et instable avec l’arrivée de nouvelles offres FTTE et FTTH Pro aux côtés des offres FTTO existantes.

Par ailleurs, l’implication des opérateurs de détail dans la commercialisation des RIP reste encore marquée de multiples incertitudes :

  • Les opérateurs nationaux vont-ils devenir clients des RIP à court, moyen ou long terme ? Quelle sont leurs intentions de cofinancement ?
  • Les opérateurs de proximité vont-ils pouvoir se maintenir sur le marché grand public compte tenu de l’augmentation de leurs coûts ? Vont-ils assurer une part significative des premières recettes des RIP ?
  • Les opérateurs spécialisés dans les entreprises et les professionnels vont-ils trouver chez les RIP (et aussi dans les zones privées) les offres leur permettant de pérenniser et d’étendre le marché THD professionnel ?

Pour répondre aux interrogations sur ces sujets cruciaux, la Mission Ecoter propose un colloque réunissant les principales catégories d’acteurs sous forme d’exposés et de tables rondes

Ce club collectivités s’adresse aux collectivités territoriales, élus et responsables, aux représentants du secteur public, mais aussi à leurs partenaires privés. Il a pour objectifs d’informer et de réfléchir aux bonnes pratiques à connaître et à mettre en place.


[1] A fin décembre 2015, 14,5 millions de logements (+ 9 % en un an) étaient éligibles au très haut débit, dont 5,6 millions via des offres FttH (+ 38 % en un an) dont 2,2 millions sont situés en dehors des zones très denses et 881 000 sont éligibles via des réseaux d’initiative publique (source Arcep)

[2] 84 dossiers de demandes de subvention ont été déposés dans le cadre du Plan France Très Haut Débit, représentant 97 départements et collectivités d’outre-mer. A ce stade, 69 projets ont bénéficié d’un accord préalable de principe et 14 d’entre eux d’une décision de financement de l’Etat (source : France Très Haut Débit.)

LIRE L'ARTICLE DE LA GAZETTE DES COMMUNES - Claire Chevrier

PROGRAMME COMPLET

09h30 – 09h45 - Ouverture Mutualisation des RIP

Intervenant

Gilles QUINQUENEL – Président du conseil d'orientation numérique de la FNCCR, Président de la Mission
Ecoter

09h45 – 10h00 Les lignes directrices tarifaires sur les RIP THD, le chantier des offres professionnelles

Intervenant

ARCEP – Guillaume MELLIER - Directeur de l'accès fixe et des relations avec les collectivités  PRESENTATION

10h00 - 10h15 - L’évaluation des dossiers FSN au plan commercial 

Mission Très Haut Débit - Ghislain HEUDE - Directeur de la Mission Très Haut Débit

10h15 - 10h30 - Les risques commerciaux des RIP FTTH vus par les financeurs

Intervenant

Caisse des Dépôts et Consignations – Gaël SERANDOUR - Responsable du domaine Infrastructures numériques

10h30 – 11h15 – Table-ronde - Offres grand public

Intervenants

CORIOLIS – Pierre BONTEMPS – Président et Fondateur PRESENTATION

NETGEM Vidéofutur – Matthias HAUTEFORT – Directeur général

SFR – Lionel RECORBET – Président directeur général de SFR Collectivités

11h15 – 12h00 – Table ronde - Offres professionnelles

Intervenants

FIRIP – Etienne DUGAS - Président

ADISTA – Pascal CAUMONT – Directeur technique

KOSC TELECOM – Antoine FOURNIER – Directeur général PRESENTATION

COVAGE - Clément VERHILLE - Directeur des concessions

12h00 – 13h00 – Table-ronde - Collectivités territoriales

Intervenants

Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies - Jean-Luc SALLABERRY - Chef du département numérique

Syndicat Mixte Manche Numérique – Roland COURTEILLE – Directeur général PRESENTATION

Syndicat Intercommunal d'énergie et de e-communication de l'Ain – Philippe DUBOST – Directeur général des services  PRESENTATION

Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit - Sébastien PERNAUDET - Directeur général PRESENTATION

13h00 – 13h15 – Conclusion des échanges et perspectives

Intervenant

Strategic Scout – Jean-Jacques THIEBAULT - Président

Modération de la journée - Patrick BELLIN – Conseiller technique

LIEU : Caisse des Dépôts et Consignations (salle B013) - 72, avenue Pierre Mendès-France - 75013 Paris

INSCRIPTION GRATUITE MAIS OBLIGATOIRE
Déjeuner libre

Organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur
Organisme de formation agréé pour la formation professionnelle - Agrément N° 11 75 311 14 75

16.06.2016au16.06.201609h45 - 17h15
REUSSIR UNE POLITIQUE D'EQUIPEMENT NUMERIQUE POUR L'EDUCATION - MODULE 1
Journée de formation pour les élus locaux et les cadres territoriaux

MODULE 1

A l'heure de la volonté du ministère de l'Éducation nationale de faire entrer "L'École dans l'ère du numérique", nombreux sont les élus qui souhaitent doter leurs écoles et leurs établissements d'équipements numériques et éducatifs.

L’objectif de cette formation est de répondre à vos besoins, interrogations, attentes et vous permettre d'avoir les "clés" de la réussite de votre projet numérique
concerté en partenariat avec les instances académiques de l’Éducation nationale, grâce à une équipe de formateurs polyvalente et compétente dans le domaine de l’Éducation.
La matinée est consacrée à la mise en oeuvre d'une coopération institutionnelle collectivité-Éducation nationale
L'après-midi est consacrée aux écosystèmes matériels et financiers


09h45 - 12h45
Faire entrer l’école dans l’ère du numérique


  • Pour quels enjeux ?
  • Comment la concevoir sur un territoire

Comment mettre en œuvre une coopération institutionnelle collectivité-Éducation nationale ?

  • Approche globale et conduite du projet ?
  • Quelle vision partagée peut-on définir pour un projet à construire ensemble ?
  • Quel rôle pour chacun, quelle connaissance mutuelle pour collaborer ? Vers une éducation partagée ?
  • Par quoi commencer ?
12h30 - 13h45  - Déjeuner en commun des participants

14h15 - 17h15

Les écosystèmes matériels et les services du numérique éducatif


  • Quel matériel / ressources pour quels usages ?
  • Les ressources numériques
  • Les différents types de programmes d’équipement
  • Récapitulatif sur les conditions clés pour lancer une politique d’équipement

Les écosystèmes financiers pour les équipements en numérique Éducatif

  • Coûts et mode de financement
  • Les modes de mutualisation inter-collectivités et leurs bénéfices
Rédiger une convention sur un projet numérique

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B 021

Coût :  380,00 € HT la journée (incluant le repas) - 456,00 € TTC


La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
15.06.2016au15.06.201609h45-17h15
BIEN CONNAITRE LES COLLECTIVITES POUR MIEUX TRAVAILLER AVEC ELLES
JOURNEE DE FORMATION POUR LES ENTREPRISES

Objectifs
Appréhender le fonctionnement des villes, départements, régions et structures intercommunales, ainsi que les conditions d'une relation de qualité avec les décideurs locaux.

Programme

  • Situer les collectivités territoriales au sein des institutions
  • Connaître les acteurs des politiques publiques locales
  • Connaître les principes budgétaires et les moyens d'action des collectivités territoriales
  • Comprendre le jeu des acteurs au sein des institutions locales
  • Bien comprendre les processus de prise de décision
  • Connaître les différentes temporalités de l'action
GRATUIT pour les membres de la Mission Ecoter (hors frais de repas) et 575 € HT pour les non membres

Lieu : CDC 72 avenue Pierre Mendès-France 75013 Paris - Salle B021

La Mission Ecoter est un organisme de formation agréé par le ministère de l’Intérieur et pour la formation professionnelle Agrément n° 11753111475
Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 82 26 01793 26 auprès du Préfet de région Rhône-Alpes
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>
Agenda
  Janvier  
LuMaMeJeVeSaDi
 
1
23456
IMPACTS DU DIGITAL SUR L'ECONOMIE DANS LES TERRITOIRES - 06.01.17
(Journée de formation pour les élus locaux et les cadres territoriaux )
78
9101112131415
16171819
Bibliothèques, politique de la Ville et médiation numérique
(Colloque de la Mission Ecoter)
202122
23242526272829
3031
Mission Ecoter
Nouvelle adresse de correspondance
13, avenue d'Aygu
26200 Montélimar
Tél.: 04 75 51 70 85
mission.ecoter@ecoter.org
Siège social
Olivier Julienne
Secrétaire général
Antenne Ile-de-France
Elodie Bouigues
Tél.: 07 89 02 71 23
Antenne Rhône-Alpes
Natalie Herrouin
Tél.: 04 75 51 70 85
 
Association loi 1901 créée en 1999
Organisme de formation agréé par le Ministère de l'Intérieur et pour la formation professionnelle
Agrément n°11753111475
© Tivipro 2009 | Mentions légales | Liens utiles